La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité

Archives par Auteur

Différentes catégories par rapport à la plus ou moins grande subtilité dans la prise en considération de la Maslaha / Mafsada que le Réel présente face à la mise en pratique de l'Action requise - "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 3/3

Article classé dans la catégorie: - ii - Maslaha et Mafsada

Dans les 2 articles précédents, nous avons abordé la question de l'Istislâh : tenir compte de la Maslaha / Mafsada avant de mettre en pratique certaines actions, eu égard à la concurrence que le Réel présente devant nous :
--- Lorsque, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), le [...]

Lire la suite»


Le musulman a devant lui la possibilité de pratiquer telle Action de Bien. Cependant, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), la pratique de cette Action de Bien est susceptible d'entraîner un Problème (Mafsada). Que devra alors faire ce musulman : pratiquer l'Action, sans autre considération ? ou bien considérer la nature et le degré de cette Mafsada, ainsi que la probabilité de son entraînement ? "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 2/3

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة), - ii - Maslaha et Mafsada

----- Dans les cas cités dans le premier article sur le sujet, il y avait évaluation entre le bien et le mal de deux actes qui s'opposent, et qui sont distincts et tous deux présents à l'instant T : il s'agissait de procéder à cette évaluation pour choisir auquel des deux avoir recours (الموازنة بين [...]

Lire la suite»


Lorsque, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), le musulman a devant lui 2 actions en concurrence : il ne pourra pratiquer qu'une seule des 2 et devra délaisser l'autre. Comment devra-t-il faire pour évaluer l'importance de chacune de ces 2 actions, puis choisir ? "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 1/3

Article classé dans la catégorie: - ii - Maslaha et Mafsada, b - Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) faisait-il des Ijtihâds ?

I) Le Coran et la Sunna orientent déjà notre raison à propos de qu'est-ce qui prédomine de Maslaha et de Mafsada au sein des actions humaines ('amal) liées aux différents objets ('ayn) :
Ainsi, Dieu a dit explicitement de l'alcool qu'il contient "des bienfaits pour les humains" et "une grande nocivité", mais "sa nocivité est [...]

Lire la suite»


Quand le Prophète (صلى الله عليه وسلّم) prenait en considération les données du Réel (الواقع) dans certain de ce qu'il disait et faisait. (4ème partie.)

Article classé dans la catégorie: b - Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) faisait-il des Ijtihâds ?

– I) Il y a certes des points au sujet desquels le Prophète (صلى الله عليه وسلّم) est demeuré sur une posture : Les propositions différentes (voire parfois les critiques) ou les incompréhensions de ceux qui étaient avec lui ne l'ont absolument pas fait changer de posture.
– II) Mais il y a [...]

Lire la suite»


Des cas où, après un Ijtihad précédent, le Prophète (sur lui soit la paix) changea d'avis : soit suite à une Révélation ; soit suite à l'expérience du Réel ; soit suite à une nouvelle Réflexion ; soit suite à une Proposition d'un Compagnon. (Troisième partie)

Article classé dans la catégorie: b - Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) faisait-il des Ijtihâds ?

Dans la Première Partie, puis dans la Seconde Partie de ce thème, nous avons vu que :
– dans l'ensemble de ce que le Prophète (sur lui soit la paix) a dit de faire : il y a ce qu'il a dit de faire par ta'abbud, mais il y a aussi ce qu'il a dit de [...]

Lire la suite»


Tout ce que le Prophète (sur lui soit la paix) a dit de faire, cela lui a-t-il été révélé ? ou bien une partie est-elle le résultat de son ijtihad ? (Seconde Partie)

Article classé dans la catégorie: - Fatwâ, Ijtihâd / Suivre les avis d'un savant, ou d'une école juridique (الاجتهاد والفتوى / التقليد / التمذهب), b - Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) faisait-il des Ijtihâds ?

Dans la Première Partie, nous avons démontré que s'il y a de nombreuses choses que le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) a dit de faire ta'abbudan, il est d'autres choses qu'il a dit de faire maslahatan.

Voici la suite...
-
III) Par ailleurs, il y a eu différents degrés de force [...]

Lire la suite»


Dans l'ensemble de la Sunna du Prophète - sur lui soit la paix - (surtout, ici : ce qu'il a dit de faire), il y a une partie qui a été énoncée par Ta'abbud (تعبّد), et une autre par Maslaha (مصلحة). Et dans l'ensemble de ce qu'il a dit de faire par Ta'abbud, il y a ce qu'il a dit en tant que Messager (et qui est donc général), mais il y a aussi ce qu'il a dit en tant que juge (qui est propre aux juges), ou en tant que médiateur seulement. (Première Partie)

Article classé dans la catégorie: a.b - Différentes catégories de "Sunnas" (سُنَّة تعبُّدِيّة ؛ سُنَّة مَصلحِيّة ؛ سُنَّة عادِيّة), b - Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) faisait-il des Ijtihâds ?

I) Différents états et fonctions du prophète Muhammad (sur lui soit la paix) :
Le Prophète (sur lui soit la paix) était chargé d'expliciter, par ses paroles, ses actions et ses silences, le Coran. A cet égard il était législateur (shâri') de second ordre (Dieu étant le Shâri' absolu).
Mais le Prophète était aussi, par ailleurs et [...]

Lire la suite»


Quelques passages du Coran où ce qui est dit (hukm, حكم) au sujet d'une chose X (mahkûm 'alayh, محكوم عليه) est en réalité dû à la présence d'un principe motivant (manât /'illa) (مَناط/ عِلّة) dans la réalité de cette chose X. Ce qui fait que le propos (حكم) concerne en réalité un thème (mahkûm 'alayh, محكوم عليه) plus restreint (أَخَصّ) que ce que la littéralité du texte (ظاهر اللفظ) laissait croire (1/5) (تخصيص)

Article classé dans la catégorie: - Raisonnement, Analogie (تعليل وقياس), c - Principes à connaître pour une compréhension correcte de versets coraniques (أصول التفسير)

Ibn Taymiyya écrit :
"والناس وإن تنازعوا من اللفظ العامّ الوارد على سبب هل يختص بسببه أم لا، فلم يقل أحد من علماء المسلمين إن عمومات الكتاب والسنة تختص بالشخص المعين. وإنّما غاية ما يقال: إنها تختص بنوع ذلك الشخص فيعمّ ما يُشْبِهُه، ولا يكون العموم فيها بحسب اللفظ. والآية التي لها سبب معين، إن كانت [...]

Lire la suite»


Deux passages du Coran où pratiquer ce qui y a été mentionné peut se faire /se fait par le recours à un moyen autre que celui évoqué mais permettant de réaliser le même objectif (ما وجد فيه المعنى / ما وجدت فيه العلة), et ce à cause d'un contexte différent de celui du lieu /de l'époque de la révélation du Coran (2/5) (تعدية الصلاحية)

Article classé dans la catégorie: - Raisonnement, Analogie (تعليل وقياس), Culture, identité, communauté, nationalité, d - Commentaire de versets coraniques

Nous parlons ici de cas de figure où :
--- la cause (sabab) ainsi que le principe motivant ('illa) de la règle (hukm), de même que les conditions de son applicabilité (shurût ul-wujûb), tous ces éléments sont présents dans le réel (wâqi'), ce qui entraîne que la règle est applicable,
--- néanmoins, ce qui est stipulé dans [...]

Lire la suite»


Quelques paroles du Prophète (sur lui soit la paix) où ce qu'il a dit (hukm, حكم) au sujet d'une chose X (mahkûm 'alayh, محكوم عليه) est en réalité dû à la présence d'un principe motivant (manât /'illa) (مَناط/ عِلّة) dans la réalité de cette chose X. Ce qui fait que le propos (حكم) concerne en réalité un thème (mahkûm 'alayh, محكوم عليه) plus restreint (أَخَصّ) que ce que la littéralité du texte (ظاهر اللفظ) laissait croire (3/5) (تخصيص)

Article classé dans la catégorie: - Raisonnement, Analogie (تعليل وقياس), c - Les Normes religieuses et la Raison humaine, e - Commentaire de quelques propos du Prophète (شرح أحاديث)

Suivre la Sunna (Ta'abbudiyya) du Prophète (que Dieu le bénisse et le salue), cela se fait parfois de façon inconditionnelle par rapport à l'énoncé.
Cependant, parfois le hukm énoncé dans la Sunna (Ta'abbudiyya) a un principe motivant (manât / 'illa) dans le réel (wâqi') par rapport auquel le Prophète avait prononcé ce Hadîth. Ce qui fait que [...]

Lire la suite»