La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité

Archives par Auteur

Les Mots (الألفاظ) sont Importants. Et tout aussi important est de connaître le(s) Sens (المعنى/ المعاني) qui est(sont) véritablement le(s) leur(s), et qui les fait(font) évoquer telle, ou telle autre Réalité (الحقيقة الخارجة)

Article classé dans la catégorie: b - Quelques termes et formules récurrents

I) Introduction :

Pour nous faire savoir ce en quoi Il veut que nous croyons (i'tiqâd) et ce qu'Il veut que nous faisons ('amal), Dieu a révélé à Son Messager un texte (le Coran) qui est composé de Mots. De même, ce sont par des Mots que les paroles, actes et approbations du Messager (la [...]

Lire la suite»


Le terme "'Urf" / "Ma'rûf" désigne à la fois : "ce qui est Bien", et : "ce qui est d'usage" / "ce qui est bienséant" - المعروف المعيّن بالشرع، والمعروف المفوَّض تفصيله إلى عادة الناس

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف), Culture, identité, communauté, nationalité, c - Les Normes religieuses et la Raison humaine

"'Urf" et "Ma'rûf" sont synonymes. C'est bien pourquoi dans le Coran on lit : "وَأْمُرْ بِالْمَعْرُوفِ" (Coran 31/17), et aussi : "وَأْمُرْ بِالْعُرْفِ" (Coran 7/199). Al-Bukhârî écrit ainsi : "العُرْفُ: المَعرُوفُ" (Al-Jâmi' us-Sahîh).
On lit également dans Lissân ul-'Arab : "والعُرْفُ والعَارِفَة والمَعرُوفُ وَاحِدٌ؛ ضِدُّ النُّكْرِ" (Lissân ul-'Arab).
-
Quelques textes :
- "وَالْوَالِدَاتُ يُرْضِعْنَ أَوْلَادَهُنَّ حَوْلَيْنِ كَامِلَيْنِ لِمَنْ [...]

Lire la suite»


En islam, quelle est donc la Source des Normes : Dieu seulement ? Ou bien Dieu et Son Messager ? Ou bien Dieu, Son Messager et le Consensus (Ijmâ') ? Ou bien encore les Mujtahids / Muftis ?

Article classé dans la catégorie: - Le Consensus (الإجماع), - Raisonnement, Analogie (تعليل وقياس), 1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité (تأليه الله), et ne diviniser rien d'autre que Lui (توحيد الله في الألوهية), a - Les textes des Coran et Sunna eux-mêmes, b - Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) faisait-il des Ijtihâds ?

- Tantôt on entend dire que, pour le musulman, "la Source de la Loi, c'est : Dieu Seul".
- Ensuite on entend dire que pour le musulman, "la Source de la Loi, c'est : le Coran (Parole de Dieu) et la Sunna (paroles, actes et approbations du prophète Muhammad, sur lui soit la paix)".
- Puis on [...]

Lire la suite»


La Révélation induit-elle (Inshâ', إنشاء) les Normes (ahkâm), ou ne fait-elle que les mettre en lumière (Kashf, كشف) ? Même question par rapport au Ijtihâd : fait-il Inshâ' (إنشاء) ou bien Kashf (كشف) des Normes (ahkâm, أحكام) ?

Article classé dans la catégorie: a - Les textes des Coran et Sunna eux-mêmes

La problématique :
On entend dire que, contrairement à la Révélation - qui induit, inshâ', le caractère bon ou mauvais des actions -, le Ijtihad des ulémas ne fait, pour sa part, que mettre ce caractère en lumière, kashf : la Révélation fait le inshâ' des normes, alors que le Ijtihad n'en fait [...]

Lire la suite»


Il existe 2 sens au terme "Shar'î" - Qu'est-ce qu'un "Hukm Shar'î" ? un "Dalîl Shar'î" ? une "Siyâssa Shari'yya" ? un "Libâs Shar'î" ?(p. 2/2)

Article classé dans la catégorie: b - Quelques termes et formules récurrents

"Shar'î" est le qualificatif lié au nom : "Shar'".
-
Or, comme nous l'avons vu dans le précédent article, la "Shar' ullâh" est :
--- au sens strict : "l'ensemble des Textes du Coran et de la Sunna" ;
--- en un sens plus large : "ce qui est une interprétation possible (zannî) des textes du Coran et de [...]

Lire la suite»


"La Shar' ullâh dit telle chose..." : peut-on dire cela de façon absolue quand c'est seulement une déduction d'un Mujtahid, et pas ce que dit explicitement un Verset coranique ou un Hadîth ? - Faut-il distinguer Sharî'a et Fiqh ? (p. 1/2)

Article classé dans la catégorie: K- Principes relatifs à l'interprétation des textes des sources (أصول الاستنباط من النصوص)

Introduction :
Le terme "Shar'" / "Sharî'a" désigne : "la Voie révélée dans son ensemble", et ne peut pas être traduit par : "Code Pénal". Nous l'avons exposé dans un ancien article.
On peut (et on doit) dire : "La Shar' (ou : Sharî'a) dit au mari d'agir envers son épouse de façon convenable". En effet, car [...]

Lire la suite»


Ce que le Coran ou la Sunna ont déclaré "obligatoire" ou "interdit", mais seulement par mesure de précaution (فتح الذريعة أو سدّ الذريعة) (part. 2/2)

Article classé dans la catégorie: - Raisonnement, Analogie (تعليل وقياس), - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف), b - Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) faisait-il des Ijtihâds ?

Extrait d'un précédent article :
Muqaddima (مقدمة), Dharî'a (ذريعة), et Wassîla (وسيلة) : quelle différence ?
– La "muqaddima" (مقدمة) est l'acte qui, bien que relevant en soi de la permission originelle, est tel qu'un autre acte, qui, est, lui, obligatoire, recommandé, déconseillé ou interdit, dépend de lui pour être accompli. C'est donc la [...]

Lire la suite»


Dans les actions humaines (أفعال الإنسان), la règle première est-elle le caractère "bien", le caractère "autorisé", ou bien le caractère "interdit" ? (part. 1/2)

Article classé dans la catégorie: - Halal wa haram (حلال وحرام)

Extrait d'un précédent article (Est-ce que par rapport à tous les objets, la règle première est la licéité de les utiliser ? (هل الأصل في جميع الأعيان: هو الحِلّة؟)) :

Ont été qualifiés de "halâl" et de "harâm" dans le Coran et la Sunna : des actions humaines (فِعل, plur. "أفعال"), mais aussi : des êtres/objets [...]

Lire la suite»


Différentes catégories par rapport à la plus ou moins grande subtilité dans la prise en considération de la Maslaha / Mafsada que le Réel présente face à la mise en pratique de l'Action requise - "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 3/3

Article classé dans la catégorie: - ii - Maslaha et Mafsada

Dans les 2 articles précédents, nous avons abordé la question de l'Istislâh : tenir compte de la Maslaha / Mafsada avant de mettre en pratique certaines actions, eu égard à la concurrence que le Réel présente devant nous :
--- Lorsque, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), le [...]

Lire la suite»


فقه المآلات : Le musulman a devant lui la possibilité de pratiquer telle Action de Bien. Cependant, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), la pratique de cette Action de Bien est susceptible d'entraîner (في المآل) un Problème (Mafsada). Que devra alors faire ce musulman : pratiquer l'Action, sans autre considération ? ou bien considérer la nature et le degré de cette Mafsada, ainsi que la probabilité de son entraînement ? "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 2/3

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف), - ii - Maslaha et Mafsada

----- Dans les cas cités dans le premier article sur le sujet, il y avait évaluation entre l'avantage (Maslaha) et l'inconvénient (Mafsada) que présente chacun de deux actes qui s'opposent, et qui sont distincts et tous deux présents à l'instant T : il s'agissait de procéder à cette évaluation pour choisir auquel des deux avoir [...]

Lire la suite»