- Divergence d'interprétations (التنازع/ الاختلاف)

Lire les Ecritures (= Coran et Sunna), mais prendre également connaissance de la Tradition d'interprétation (= Ijtihad des Mujtahidûn) - De l'importance de ne pas contredire le Consensus (الإجماع) des Mujtahidûn - (1/3)

Nos sources sont le Coran et la Sunna. C'est-à-dire que nous faisons le Tahkîm du Coran et de la Sunna. Mais, en sus de nous référer aux Textes de ces deux sources, il nous faut également vérifier la compréhension que…

Quand il y a 2 façons de concilier une règle générale et un hadîth particulier - Sur une question donnée, il existe un hadîth authentique ; cependant, ce hadîth peut parfois être compris selon un sens différent du seul sens littéral (ظاهر)

I) Les 2 principes suivants sont bien connus : –  1) "Le particulier (khâss) a priorité sur le général ('âmm) : priorité dans le sens où il nuance ce général, en induisant une exception (takhsîs, taqyîd) à l'intérieur de ce…

Quand tu entends un avis différent de celui de tes savants de référence, t'empresses-tu de crier que l'autre avis est "du grand n'importe quoi" ? "de l'égarement" ? "du kufr akbar" ?

Al-Juwaynî a dit, parlant des Ash'arites pour évoquer leur posture : "Les gens de la vérité ont dit que...". Ibn Taymiyya critique cette formulation en ces termes : "Dans ce propos il y a ce qui nécessite d'être réfuté en…

Chaque croyance pure, ainsi que le statut de chaque action, cela est fixe (muta'ayyan) auprès de Dieu. Le ijtihad consiste à faire l'effort de trouver cela, éventuellement en interaction avec le Réel - Mais possèdes-tu les compétences nécessaires pour te prononcer au sujet de la question quant à laquelle tu donnes un avis (que ce soit une question de Tafsîr du Coran, des Ussûl ul-hadîth, de la 'Aqîda pure ou du Fiqh, etc.) ?

--- a) Commettre une action qui est dûment interdite, cela est interdit. Ne pas accomplir une action qui est dûment obligatoire, cela est interdit. (Rappel : certaines actions sont obligatoires seulement lorsque la cause (sabab), le principe motivant ('illah) et…

L'autorité exécutive d'un pays musulman peut-elle imposer à tous les musulmans s'y trouvant de ne plus pratiquer, à propos d'une question donnée, qu'un avis précis parmi tous les avis existant depuis des siècles entre les mujtahidûn ?

Ce qui suit est la traduction de notre article en arabe : هل لولي الأمر حق إلزام رعيته بالعمل برأي مخصوص من جملة أراء المجتهدين في مسألة ، وذلك تبعًا لما رأى في ذلك من المصلحة ؟. - [Introduction quant…

هل لولي الأمر حق إلزام رعيته بالعمل برأي مخصوص من جملة آراء المجتهدين في مسألة ، وذلك تبعًا لما رأى في ذلك من المصلحة ؟

كتبه : أنس أحمد لالا ـ جزيرة ريونيون ـ فرنسا - بسم الله الرحمن الرحيم . الحمد لله رب العالمين، والصلاة والسلام على سيّدنا محمَّد خاتم الأنبياء والمرسلين وعلى آله وأصحابه أجمعين . - إن تساءل أحد : لم هذا…

Ibn Sayyâd était-il le futur Dajjâl, ou pas ?

– Le texte du Coran, le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) l'a reçu intégralement en révélation. – Par contre, pour ce qui est de sa Sunna : --- les principes généraux (al-kulliyyât / al-jâwâmi'), il les tous…

Face à des argumentations divergentes, il y a : - les cas où on peut (et on doit) être certain de la rectitude de tel avis (الجزم مع القطع بـ) ; - les cas où il s'agit d'affirmer de façon ferme que c'est tel avis qui est correct (الجزم) ; - les cas où il s'agit de donner préférence à tel avis (الترجيح) ; - les cas où il s'agit de pencher vers tel avis (الميلان) ; - les cas où il s'agit de ne pas se prononcer (التوقف)

I) Comme nous l'avions exposé dans un précédent article, nous avons 3 choses : - A) avoir les bonnes croyances pures : Dieu est Unique ; Muhammad (sur lui soit la paix) est Son dernier Messager ; les Anges et…

Pourquoi le fait de faire "Tafwîdh ul-ma'nâ" des termes (lafz) parlant de "Sifât ullâh" telles que "يدَيَّ" et "اسْتَوَى", cela ne constitue pas une posture de dhalâl mais seulement une khata' ijtihâdî qat'î ?

Dans le Coran et la Sunna figurent des termes tels que "Yadâhu", "Waj'hu rabbika", "Thumma-s'tawâ 'ala-l-'arsh", etc. Doit-on : - appréhender ces termes en leur sens premier ? - ou bien en faire une ta'wîl et en comprendre un sens…

Dans l'ensemble des propos que tiennent ceux qui se réclament de l'islam, qu'est-ce qui fait la différence entre : - le propos de kufr akbar ; - le propos de dhalâl ; - l'erreur ijtihâdî qat'î ; - et l'erreur ijtihâdî zannî ? (4/4)

Nous avions dans les 3 articles précédents (les 757, 758 et 759) présenté un tableau récapitulatif des catégories de divergences d'avis et d'interprétations des textes. Dans l'un d'eux (le 757) nous avons donné un exemple de chaque catégorie. Dans un…

Les degrés de divergences entre tous les avis existant chez ceux qui se réclament de l'islam - درجات الاختلافات الواقعة بين مجموع المنتسبين إلى الإسلام - Des traces de ces différentes catégories chez Ibn Taymiyya (3/4)

Voici nos deux tableaux récapitulatifs des (7 + 1) différents degrés de divergences existant entre tous ceux qui se réclament de l'islam : - - I) Voici ces 7 (+ 1) catégories de divergences d'avis : 1) - A :…

Y a-t-il des preuves dans les Hadîths et les Âthâr, de l'existence des différents degrés de divergence que nous avons exposés ? (صور مذكورة في الأحاديث والآثار، تندرج تحت الدرجات المتعددة للاختلافات) - (2/4)

Nous avons déjà publié dans l'article précédent nos 2 tableaux (arabe et français) récapitulatifs des différents degrés de divergences existant entre tous ceux qui se réclament de l'islam : - - Voici maintenant des Hadîths (du Prophète, que Dieu le…

Tableau (arabe et français) récapitulatif des degrés de divergences entre tous les avis existant chez ceux qui se réclament de l'islam - درجات الاختلافات الواقعة بين مجموع المنتسبين إلى الإسلام - Avec des exemples au travers d'avis et de propos émis par des ulémas et autres - (1/4)

Tout avis différent de celui que tu as appris dans ton enfance ou que tu as entendu de tes shuyûkh de référence, n'est pas systématiquement "un avis de dhalâl" (ou en urdu : "de gumrâhî") ! Parfois cela l'est réellement,…

Le musulman qui, par ignorance, a adopté une croyance erronée ou pratiqué une action cultuelle innovée, et est mort sans se repentir de cela (puisqu'il le croyait juste), se peut-il qu'il soit puni pour cela par Dieu dans l'au-delà, ou cela lui sera-t-il systématiquement pardonné par Dieu ? (II - 1/3)

Nous parlons ici du musulman lambda (de connaissances basiques), qui a appris de ses pères et/ou de ses maîtres une croyance qui est erronée ('aqîda khata' qat'î), ou qui a appris d'eux une pratique qui est innovée (bid'a 'amaliyya), ou…

Quand la vérité (le seul avis qui est correct) peut être déterminée de façon qat'î (tranchée) - Et quand elle ne peut être déterminée que de façon zannî (supposée)

Quand il y a, au sujet d'une mas'alah (question, point) donnée, une divergence d'opinions entre les musulmans, il leur est demandé d'en référer à la Parole de Dieu et à celle de Son Messager pour établir quelle opinion est correcte…

On entend souvent dire que, dans le domaine des Croyances (العقيدة), si divergence il y a eu (entre ceux qui se réclament de l'islam), alors, à part l'un des avis existant, tous les autres avis sont de la déviance (ضلال). Cela est-il vrai ?

1) Les points évoqués dans les textes de l'islam sont de deux types : – les massâ'ïl i'tiqâdiyya (ou : khabariyya, ou : 'ilmiyya) : les points relatifs à des croyances pures ; – et les massâ'ïl 'amaliyya : les points…

Lorsque Abu-d-Dardâ' écrivit à Salmân : "Viens dans la terre sanctifiée [Shâm] !"... Salmân lui répondit alors : "Une terre ne sanctifie personne. Ce n'est que l'action de l'homme qui le sanctifie" (Mâlik)

"عن يحيى بن سعيد أن أبا الدرداء كتب إلى سلمان الفارسى أن: هَلُمَّ إلى الأرض المُقَدَّسة. فكتب إليه سلمان: إنَّ الأرض لا تُقَدِّسُ أحدا، وإنما يُقَدِّسُ الإنسانَ عملُه" : Abu-d-Dardâ' [résidant alors à Shâm], écrivit à Salmân "le persan" [lequel…

Respecter les ulémas et les questionner – Mais se souvenir aussi que, exception faite du Prophète, il arrive à tout 'âlim et muftî de faire des erreurs d'interprétations (khata')

Une explication (shar'h), un avis (fatwa), qui est erroné de façon formelle (khata' qat'î) ne peut pas être suivi ; et ce même si celui qui l'a donné ou émis est un mujtahid, un muftî ou un grand 'âlim, et même…

Parmi les causes de la division de la Umma aujourd'hui, il y a le fait que certains s'improvisent mujtahids à partir de ce qu'ils étudient de façon autodidacte. N'ayant pas de profondeur dans la connaissance, ils traitent alors d'égarés les ulémas qui sont d'un avis différent sur un point pourtant ijtihâdî

Dans son livre Maf'hûm ul-iftirâq, consacré aux raisons de la division dans la Umma et aux solutions pour s'en sortir, Abd ul-Karîm al-'Aql écrit : "Distinguer la déviance de la divergence est une chose très importante. Les gens du 'ilm devraient…

Quand il y a divergence d'interprétations ou d'avis entre les mujtahidûn, l'avis qui est juste (swawâb) peut-il toujours être distingué de façon qat'î ? - L'existence d'interprétations divergentes entre les ulémas est-ce une miséricorde (رحمة), ou un problème ?!

Substance d'une objection : "Dans votre article sur les catégories des divergences d'interprétations et d'opinions [cliquez ici], vous avez écrit qu'il y a des divergences à propos desquelles les adilla (arguments) sont qat'î (tranchés), tandis qu'il en est d'autres à…

Peut-on employer le terme "dhalâlah" à propos de l'avis qui constitue une erreur d'interprétation qat'î (khata' ijtihâdî qat'î) ?

A) Pour ce qui est des erreurs des "groupes déviants" : Il est évident qu'une déviance telle que celle des Kharijites et des Murji'ites etc., on la qualifie de "dhalâlah". Les ulémas ont employé le qualificatif "dhâll" pour désigner les…

Lorsque sur une question donnée (mas'ala) il n'y a eu que deux (ou trois, ou quatre, ou plus encore) avis chez tous les Salaf, est-il impossible que des grands savants postérieurs pensent un nouvel avis, par une nouvelle synthèse des textes existant ?

Ce genre de cas de figure constitue ce qui s'appelle un consensus implicite (ijmâ' dhimnî) : c'est-à-dire qu'il n'a existé, parmi les mujtahidûn des 3 premières générations, que par exemple 4 interprétations différentes des textes traitant de tel point donné, et…

Lorsqu'il y a divergence d'interprétations ou d'opinions entre les mujtahidûn, chaque avis est-il juste (صواب) ?

Substance d'une objection : Vous êtes du côté de ceux qui pensent que lorsqu'il y a deux avis différents à propos d'un même point (mas'alah), un seul des deux est juste, et l'autre est erroné. Pourtant vous avez vous-même cité…

Un "qadhâ" est un "décret religieux". Quant à la "fatwa", c'est un "avis religieux circonstancié", ce n'est pas un "décret", et cela n'a pas de valeur morale contraignante

Un certain nombre de personnes (non-musulmanes mais aussi parfois musulmanes) traduisent "fatwa" par : "décret religieux islamique" et lui donnent, pour celui qui la reçoit du mufti, une portée moralement contraignante (nous parlons là de la "fatwa" au sens particulier…

Le qadhâ du qâdhî a-t-il un caractère contraignant pour toute la communauté musulmane, ou bien seulement pour les affaires précises qu'il traite ?

Dans un article précédent nous avons exposé que le jugement du qâdhî a une valeur moralement contraignante pour le musulman à propos de qui il a été prononcé. Ici une nouvelle question se pose : Un qâdhî peut-il rendre un…

Est-il vrai que chez les hanafites, le Hadîthu Wâhidin ne peut jamais induire une obligation (ألا يثبت خبر الواحد فرضيةً عند الأحناف ؟) ? Est-il vrai qu'un tel Hadîth ne peut non plus jamais nuancer (takhsîs, taqyîd) une règle établie de façon inconditionnelle (mutlaq, 'âmm) dans le Coran (ألا يخصص خبر الواحد عامّ كتاب الله عند الأحناف ؟ ألا يقيد خبر الواحد مطلق كتاب الله عندهم ؟ ألا يزيد خبر الواحد على ما جاء في كتاب الله عندهم ؟) ?

Le hadîthu wâhid est le hadîth qui, même s'il est authentique, est relaté par pas plus que quelques maillons à chaque niveau de la chaîne de transmission, et qui est ainsi différent du hadîth mutawâtir, et aussi du hadîth appelé…

Quand les Compagnons du Prophète le questionnaient et discutaient

Question : Pourquoi l'islam n'a-t-il pas voulu que les gens se trouvant dans l'entourage du Prophète lui posent des questions ou lui fassent des objections ? Cette interdiction de proposer au Prophète autre chose que ce qu'il a dit, n'est-ce…

Pour une uniformisation du calendrier lunaire des musulmans du monde entier

Question : Salam aleikum. J'habitais auparavant la France métropolitaine, où le Ramadan débutait en même temps que dans d'autres pays. Maintenant que j'habite la Réunion, je vois que vous autres cherchez à observer par vous-mêmes le croissant lunaire et que…