La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité

Articles de la Catégorie ‘X- La cité’

هل لولي الأمر حق إلزام رعيته بالعمل برأي مخصوص من جملة أراء المجتهدين في مسألة ، وذلك تبعًا لما رأى في ذلك من المصلحة ؟

Article classé dans la catégorie: - Fatwâ, Ijtihâd / Suivisme (الاجتهاد أو الفتوى / التقليد), W- La société humaine, X- La cité

كتبه : أنس أحمد لالا ـ جزيرة ريونيون ـ فرنسا

-
بسم الله الرحمن الرحيم .
الحمد لله رب العالمين، والصلاة والسلام على سيّدنا محمَّد خاتم الأنبياء والمرسلين وعلى آله وأصحابه أجمعين .
من المعلوم المقرر أن لولي الأمر أن يقنن في مجال العفو (أي ما لم يرد فيه شيء في القرآن ولا في السنة، ولم ينعقد فيه [...]

Lire la suite»


Qu'est-ce que le détenteur de l'autorité a-t-il prérogative à ordonner et à interdire ? Peut-il ordonner à ceux sur qui il a autorité de faire ce que Dieu n'a, Lui, pas décrété obligatoire ? et leur interdire de faire ce que Dieu, Lui, n'a pas décrété "interdit" ?

Article classé dans la catégorie: X- La cité

De la nécessité d'une autorité :
Les humains ne peuvent vivre qu'en groupe. Or tout groupe a besoin d'une autorité, puisque l'anarchie n'est pas possible.
"عن نافع، عن أبي سلمة، عن أبي هريرة، أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال: "إذا كان ثلاثة في سفر فليؤمروا أحدهم." قال نافع: فقلنا لأبي سلمة: فأنت أميرنا" : [...]

Lire la suite»


Qu'est-ce que déclarer "illicite" ce que Dieu a déclaré "licite" (تحريم الحلال) ? - Le fait pour le détenteur de l'autorité d'interdire à ceux sur qui il a autorité quelque chose que Dieu a déclaré licite, cela constitue-t-il du Tahrîm ul-halâl ?

Article classé dans la catégorie: 1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité (تأليه الله), et ne diviniser rien d'autre que Lui (توحيد الله في الألوهية), X- La cité

Questions :

– 1) "En pays musulman, lorsque le roi, le président, le parlement, le gouverneur ou le maire fait une loi disant qu'au musulman, il est interdit de bâtir des lieux d'habitation dans telle région, réservée à l'agriculture, ou bien autre chose qui est halal, n'est-ce pas, au fond, rendre interdit ce qu'Allah [...]

Lire la suite»


Ne pas être antisémite (anti-juif)

Article classé dans la catégorie: X- La cité, c - Moïse - Judaïsme

Oui, notre croyance est que le juif qui a reçu le message du prophète Jésus ou celui du prophète Muhammad et qui a choisi de ne pas y apporter foi, celui-là est kâfir bi kufr akbar, c'est-à-dire n'a pas la foi que Dieu agrée : Les juifs et les [...]

Lire la suite»


Evocation de juifs dans le Coran : ne pas tomber dans les simplifications

Article classé dans la catégorie: W- La société humaine, X- La cité, c - Moïse - Judaïsme, d - Commentaire de versets coraniques

Certains passages du Coran adressent certains reproches aux juifs.
Or il ne faut pas, en tant que musulman lisant ces passages, tomber dans la simplification et l'amalgame.
-
I) La première chose qu'il faut savoir c'est que le terme "اليهود" (littéralement : "les juifs") ne désigne pas systématiquement "les juifs dans leur totalité" :
En effet, l'article défini "AL", [...]

Lire la suite»


Et la sanction temporelle ('uqûba shar'iyya dunyawiyya), est-elle applicable à ce musulman ignorant ? (II - 2/3)

Article classé dans la catégorie: I- Celui à qui la vérité n'était pas parvenue, ou qui avait mal compris (الجهل و التأويل الخطأ), V- Plus de compréhension, X- La cité, Y- Engagement

1) Le musulman qui n'aura pas manqué à rechercher la vérité mais aura, par ignorance de celle-ci, entretenu des croyances fausses ou fait des actions interdites, bénéficiera du pardon de Dieu dans l'au-delà (في الآخرة) pour ces croyances et actions fausses.
A ce sujet, lire le précédent article.
-
2) Mais qu'en est-il des règles dînî dont [...]

Lire la suite»


Les sanctions temporelles (hudûd) sont régies par des principes spécifiques

Article classé dans la catégorie: X- La cité

Le Coran et la Sunna ont institué pour certaines fautes morales, et par rapport à la terre musulmane (sous réserve de la présence de certaines conditions qui seront évoquées plus bas) des sanctions qui sont appelées : hudûd.
Par ailleurs la Sunna a conféré au juge, pour les autres fautes morales graves, la possibilité d'infliger une sanction [...]

Lire la suite»


Ceux qui sont kâfir (n'ont pas la foi que Dieu agrée) sont-ils responsables des actions extérieures (furû') ?

Article classé dans la catégorie: X- La cité, a - Généralités, c - Les Normes religieuses et la Raison humaine, g - Divers

"هل الكافرون مخاطبون بالفروع ؟"
-
Il y a :
- les Ussûl : les Croyances ;
- les Furû' : les autres Actions.
-
A) Ceux qui sont morts en ayant choisi de ne pas adhérer à la religion que Dieu agrée, seront-ils responsables de leur non-acceptation des croyances qu'implique l'adhésion à cette religion, c'est-à-dire des Ussûl (nous parlons bien [...]

Lire la suite»


Pour un Fiqh, des Fatwas, une Vision et des Rappels (Tadhkîr) qui considèrent les règles détaillées (أحكام تفصيلِيّة) mais aussi les règles générales (أحكام كُلِّيَّة) (II) (2/ 2-3) : Destruction de bâtisses historiques pour mettre fin à la bid'a, mais édification à leur place de bâtiments luxueux et de centres commerciaux rutilants ?

Article classé dans la catégorie: - i - Règles générales / Règles détaillées (أحكام كُلّيّة / أحكام تفصيلية), Culture, identité, communauté, nationalité, S- Ecologie, X- La cité, c - Les Normes religieuses et la Raison humaine, d- Questions classiques ou actuelles

Suite de l'article où nous avons souligné d'autres manquements que nous musulmans avons parfois : lorsque nous pratiquons une action ('amal) donnée, nous nous contentons de mettre en pratique la règle détaillée (tafsîlî) la concernant, sans chercher à mettre aussi en pratique la règle plus générale (kullî) concernant elle aussi cette action, bien qu'étant "d'entrée différente de" la règle [...]

Lire la suite»


Chercher à atteindre l'excellence en matière d'apprentissage et de formation dans les sciences dunyawî aussi

Article classé dans la catégorie: O- La vie quotidienne, W- La société humaine, X- La cité

La société musulmane de la cité musulmane (Dâru islâm), de même que la communauté musulmane résidente de la cité non-musulmane (al-aqalliyat ul-muslima al-muqîma fî Dâr il-amn), toutes deux ont besoin :
- 1) que tous leurs membres acquièrent la base de sciences dînî qui est obligatoire (fardh ala-l-'ayn), agissent ('amal) conformément à ce qu'ils connaissent ainsi, [...]

Lire la suite»