La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité

Articles de la Catégorie ‘X- La cité’

Et la sanction temporelle ('uqûba shar'iyya dunyawiyya), est-elle applicable à ce musulman ignorant ? (II - 2/3)

Article classé dans la catégorie: I- Celui à qui la vérité n'était pas parvenue, ou qui avait mal compris (الجهل و التأويل الخطأ), V- Plus de compréhension, X- La cité, Y- Engagement

1) Le musulman qui n'aura pas manqué à rechercher la vérité mais aura, par ignorance de celle-ci, entretenu des croyances fausses ou fait des actions interdites, bénéficiera du pardon de Dieu dans l'au-delà (في الآخرة) pour ces croyances et actions fausses.
A ce sujet, lire le précédent article.
-
2) Mais qu'en est-il des règles dînî dont [...]

Lire la suite»


Les sanctions temporelles (hudûd) sont régies par des principes spécifiques

Article classé dans la catégorie: X- La cité

Le Coran et la Sunna ont institué pour certaines fautes morales, et par rapport à la terre musulmane (sous réserve de la présence de certaines conditions qui seront évoquées plus bas) des sanctions qui sont appelées : hudûd.
Par ailleurs la Sunna a conféré au juge, pour les autres fautes morales graves, la possibilité d'infliger une sanction [...]

Lire la suite»


Ceux qui sont kâfir (n'ont pas la foi que Dieu agrée) sont-ils responsables des actions extérieures (furû') ?

Article classé dans la catégorie: X- La cité, a - Généralités, c - Normes et raison, g - Divers

"هل الكافرون مخاطبون بالفروع ؟"
-
Il y a :
- les Ussûl : les Croyances ;
- les Furû' : les autres Actions.
-
A) Ceux qui sont morts en ayant choisi de ne pas adhérer à la religion que Dieu agrée, seront-ils responsables de leur non-acceptation des croyances qu'implique l'adhésion à cette religion, c'est-à-dire des Ussûl (nous parlons bien [...]

Lire la suite»


Pour un Fiqh, des Fatwas, une Vision et des Rappels (Tadhkîr) qui considèrent les règles détaillées (أحكام تفصيلِيّة) mais aussi les règles générales (أحكام كُلِّيَّة) (II) (2/ 2-3) : Destruction de bâtisses historiques pour mettre fin à la bid'a, mais édification à leur place de bâtiments luxueux et de centres commerciaux rutilants ?

Article classé dans la catégorie: - i - Règles générales / Règles détaillées (أحكام كُلّيّة / أحكام تفصيلية), Culture, identité, communauté, nationalité, J- Questions classiques ou actuelles, S- Ecologie, X- La cité, c - Normes et raison

Suite de l'article où nous avons souligné d'autres manquements que nous musulmans avons parfois : lorsque nous pratiquons une action ('amal) donnée, nous nous contentons de mettre en pratique la règle détaillée (tafsîlî) la concernant, sans chercher à mettre aussi en pratique la règle plus générale (kullî) concernant elle aussi cette action, bien qu'étant "d'entrée différente de" la règle [...]

Lire la suite»


Chercher à atteindre l'excellence en matière d'apprentissage et de formation dans les sciences dunyawî aussi

Article classé dans la catégorie: O- La vie quotidienne, W- La société humaine, X- La cité

La société musulmane de la cité musulmane (Dâru islâm), de même que la communauté musulmane résidente de la cité non-musulmane (al-aqalliyat ul-muslima al-muqîma fî Dâr il-amn), toutes deux ont besoin :
- 1) que tous leurs membres acquièrent la base de sciences dînî qui est obligatoire (fardh ala-l-'ayn), agissent ('amal) conformément à ce qu'ils connaissent ainsi, [...]

Lire la suite»


Les pays musulmans d'aujourd'hui sont-ils toujours des Dâr ul-islâm ? (III - 1/2)

Article classé dans la catégorie: Culture, identité, communauté, nationalité, X- La cité, Z''- Relations Islam-Occident - Relations inter-nation-ales

Question :
Est-ce que tous les pays dits aujourd'hui "musulmans" peuvent toujours être appelés "Dâr ul-islâm", alors même que leur législation n'est pas conforme à la Loi islamique ? Ne seraient-ils pas devenus des Dâr ul-kufr, vu que leur législation n'est pas islamique ?
-
Réponse :
-
I) Il existe deux sens à l'appellation "Dâr ul-islâm" :

Dans un premier article sur le [...]

Lire la suite»


L'ensemble des pays non-musulmans ("Dâr ul-kufr") se partagent en Dâr ul-'ahd et Dâr ul-harb, ou en Dâr ul-amn et Dâr ul-khawf (III - 2/2)

Article classé dans la catégorie: Culture, identité, communauté, nationalité, X- La cité, Z''- Relations Islam-Occident - Relations inter-nation-ales, b - الولاية / الولاء : Alliance de divinisation / de relation humaine - Alliance humaine obligatoire / autorisée / interdite

D'après la classification la plus connue, l'ensemble des pays non-musulmans (c'est ce qu'on désigne par "la Dâr ul-kufr", soit l'espace distinct de la Dâr ul-islâm) se subdivise :
- en Dâr ul-'ahd (ou "cité mu'âhida")
- et en Dâr ul-harb (ou "cité muhâriba").
Cependant, d'après une autre classification, la Dâr ul-kufr se subdivise :
- en Dâr ul-amn
- et [...]

Lire la suite»


Ne pas faire de l'islam une lecture politisante – Exposé d'une analyse de an-Nadwî

Article classé dans la catégorie: X- La cité, c - ضرورة تحكيم الشرع : De la nécessité de prendre comme référentiel ce que Dieu agrée

"Ne pas faire une lecture politisante de l'islam", c'est le message de l'ouvrage de Abu-l-Hassan 'Alî an-Nadwî intitulé en urdu Asr-é hâdhir mein dîn kî tahfîm-o-tashrîh (dont la première édition a paru en l'an grégorien 1978), et dont la version arabe porte le titre significateur de At-Tafsîr us-siyâssî li-l-islâm.
Mais que veut-on dire quand on affirme [...]

Lire la suite»


Essai de commentaire de la célèbre Fatwa de Mardin

Article classé dans la catégorie: X- La cité, Z''- Relations Islam-Occident - Relations inter-nation-ales, Z'- Paix et conflit en islam

La Fatwa de Mardin est un court écrit de Ibn Taymiyya dans lequel il répond à une question lui ayant été adressée à propos du statut de la cité de Mardin : est-ce une Dâr us-silm ou une Dâr ul-harb ? Ni l'une ni l'autre, répond-il ; Mardin est une Dâr murakkaba, une demeure qui [...]

Lire la suite»


Ai-je connaissance d'un avis différent à propos de la sanction pour apostasie ?

Article classé dans la catégorie: G- Ce que le fondement même de la foi implique, X- La cité

Question :
J'entends certaines personnes dire qu'il existerait un avis de certains ulémas selon lequel il n'y a pas de peine capitale sanctionnant l'apostasie. Est-ce vrai ? Auriez-vous connaissance d'un tel avis, et, si oui, pourriez-vous m'en dire plus ?
-
Réponse :
Il faut aborder cette question sur deux plans : le plan moral et le plan pénal.
Premièrement) Sur le [...]

Lire la suite»