c - ضرورة تحكيم الشرع : De la nécessité de prendre comme référentiel ce que Dieu agrée

Recherche le Chemin qui mène jusqu'à Dieu - Prends-le - Puis avance - Ainsi tu te rapprocheras de Dieu (الله تبارك وتعالى)

C'est comme si, en venant au Monde, l'homme disposait d'une quantité d'énergie qui correspond au laps de temps lui étant imparti pour vivre sur Terre. En venant au monde, l'homme est destiné à cheminer sur une voie, qu'elle quelle soit.…

L'énonciateur (hâkim) - L'énonciation (hukm) - Le propos (mahkûm bih) - Ce au sujet de quoi le propos a été énoncé (mahkûm 'alayh)

I) Lorsqu'un texte (nass) des sources (Coran et Sunna) énonce un propos, au sujet de quelque chose, il y a 4 éléments : – 1) Il y a le hâkim (l'énonciateur) : c'est Dieu. Le prophète Muhammad (sur lui soit…

Question d'un coreligionaire : "Obéir à une loi qui déclare licite ce que Dieu a clairement déclaré illicite, n'est-ce pas un acte de shirk akbar, contredisant donc aslu tawhîd il-ulûhiyya ?

Question : Des hommes, s'étant accordés le pouvoir absolu de légiférer, votent une loi qui déclare "interdite" une action qu'Allah a clairement déclarée "obligatoire" (c'est une action à propos du statut de laquelle il n'y a pas divergence d'interprétations entre…

Se référer à autre chose que le Coran et la Sunna, est-ce systématiquement un acte de Kufr Akbar ? - Commentaire de Coran 4/60-70

Un verset du Coran dit : "فَلاَ وَرَبِّكَ لاَ يُؤْمِنُونَ حَتَّىَ يُحَكِّمُوكَ فِيمَا شَجَرَ بَيْنَهُمْ ثُمَّ لاَ يَجِدُواْ فِي أَنفُسِهِمْ حَرَجًا مِّمَّا قَضَيْتَ وَيُسَلِّمُواْ تَسْلِيمًا" : "Non, par ton Seigneur, ils ne seront pas croyants jusqu'à ce qu'ils te prennent…

Ne pas faire de l'islam une lecture politisante – Exposé d'une analyse de Abu-l-Hassan 'Alî an-Nadwî : "الــ(تحذير من الــ)تفسير السياسي للإسلام"

"Ne pas faire une lecture politisante de l'islam", c'est le message de l'ouvrage de Abu-l-Hassan 'Alî an-Nadwî intitulé en urdu Asr-é hâdhir mein dîn kî tahfîm-o-tashrîh (dont la première édition a paru en l'an grégorien 1978), et dont la version…

Réponse (IV, suite) à des critiques formulées à propos de mon article sur "'adam ul-hukm bi mâ anzalallâh" - Que Dieu est le Législateur, cela n'implique pas qu'aucun humain ne puisse élaborer aucune loi !

Suite de l'article III traitant de certaines critiques formulées à propos de mon écrit relatif au statut de l'action "'adam ul-hukm bi mâ anzalallâh". Toujours sur le même forum et à propos du même article, un autre intervenant a exprimé…

Réponse (III, suite) à des critiques formulées à propos de mon article sur "'adam ul-hukm bi mâ anzalallâh"

Suite de l'article II traitant de certaines critiques formulées à propos de mon écrit relatif au statut de l'action "'adam ul-hukm bi mâ anzalallâh". - Voici un autre des éléments avancés par l'objecteur : "Et l'auteur va jusqu'à condamner et…

Réponse (II, suite) à des critiques formulées à propos de mon article sur "'adam ul-hukm bi mâ anzalallâh"

Suite de l'article traitant de certaines critiques formulées à propos de mon écrit relatif au statut de l'action "'adam ul-hukm bi mâ anzalallâh". - Voici quelques-autres des éléments avancés par l'objecteur à mon sujet : "Une proposition rapportée par l'auteur…

Quels sont les objectifs du cadre normatif islamique ? Obligations et interdits ont-ils pour objectifs la contrainte et la privation ?

On remarque que les musulman(e)s se réfèrent à des normes qui induisent une certaine exigence et une certaine privation par rapport à tout ce que l'homme est capable de faire. Les musulman(e)s doivent se lever à l'aube pour prier quand…

Est-il permis de s'engager dans la société / en politique, en pays non-musulman ? Si oui, y a-t-il malgré tout certaines limites ? Et y a-t-il des principes à respecter ? - Lorsque le prophète Joseph (sur lui soit la paix) s'était engagé à l'intérieur d'un Système où la Loi (دِين) en vigueur n'était pas celle que Dieu agrée

Question : Certains frères disent que, en tant que musulman, on ne doit en aucun cas avoir un engagement social et/ou politique dans le pays dans lequel nous vivons [la France], car un tel engagement contredit le tawhîd tout entier…

Est-il permis de voter en pays non-musulman ?

Question : Certains frères me disent que voter dans un pays non-musulman est interdit et que cela constitue même de l'associationnisme (shirk) à Dieu. Pendant ce temps, d'autres frères parlent de citoyenneté active et responsable. Je n'y comprends plus rien.…

Faire une loi différente de celle que Dieu a révélée, est-ce un acte de kufr akbar ?

Question : En pays musulmans, certains hommes font aujourd'hui certaines lois autorisant ce que les sources de l'islam interdisent de façon claire et qui ne fait pas l'objet de divergences d'opinions possible. Par exemple ils font des lois autorisant les…