- Fatwâ, Ijtihâd / Suivre les avis d'un savant, ou d'une école juridique (الاجتهاد والفتوى / التقليد / التمذهب)

Quelques-uns des Ijtihâds et des Réalisations que Omar ibn ul-Khattâb (que Dieu l'agrée) a faits : certains sont dûs à un Contexte qui fut nouveau par rapport au Contexte du Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) (2/4)

- Ci-après, seront qualifiés de : – "action de type 1" : l'action que le Prophète avait, de son vivant, demandé de faire, et que Omar a simplement appliquée durant son califat ; –--- "action de type 1.2" : l'action…

Tout ce que le Prophète (sur lui soit la paix) a dit de faire, cela lui a-t-il été révélé ? ou bien une partie est-elle le résultat de son ijtihad ? (Seconde Partie)

Dans la Première Partie, nous avons démontré que s'il y a de nombreuses choses que le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) a dit de faire ta'abbudan, il est d'autres choses qu'il a dit de faire maslahatan. Voici…

Peut-on, à une personne, donner comme Fatwa que l'action est Autorisée, et à une autre que la même Action est Interdite ? - Distinguer les cas de réel Double Discours, et les cas des Différences de Réponses dues à des Différences de Situations (هل يمكن تغيير الفتوى بتغير الواقع؟)

Peut-on, à une personne, donner comme fatwa que l'action est autorisée, et à une autre que la même action est interdite ? La règle première est que cela n'est pas possible. Sauf là où, d'après les textes eux-mêmes, la réponse…

Peut-on suivre une école juridique de référence (Madh'hab), et adopter l'avis d'une autre école (Madh'hab) sur quelques questions précises, par égard pour le Contexte : par Maslaha ?

- Voici quelques questions (massâ'ïl) au travers desquelles chacun verra que, sans qu'il s'en rendait compte, il a en fait déjà recours à cette façon de faire (certaines de ces questions, nous les aborderons plus en détail en fin d'article,…

1) Sais-tu dire : "لا أدري", "Je ne sais pas" ? - 2) Sais-tu renvoyer à autre que toi ? - 3) Sais-tu citer la source de la recherche que tu cites ? - 4) Au cas où tu t'aperçois que tu t'es trompé, parviens-tu à délaisser ce dont tu sais maintenant que cela est erroné, et adopter ce qui est juste ?

Chaque musulman / musulmane doit œuvrer pour le Dîn. Chaque musulman / musulmane doit faire des efforts pour diffuser le Dîn : "بلغوا عني ولو آية" ("Transmettez de moi, fût-ce un seul verset", a dit le Prophète, paix sur lui).…

Chaque croyance pure, ainsi que le statut de chaque action, cela est fixe (muta'ayyan) auprès de Dieu. Le ijtihad consiste à faire l'effort de trouver cela, éventuellement en interaction avec le Réel - Mais possèdes-tu les compétences nécessaires pour te prononcer au sujet de la question quant à laquelle tu donnes un avis (que ce soit une question de Tafsîr du Coran, des Ussûl ul-hadîth, de la 'Aqîda pure ou du Fiqh, etc.) ?

--- a) Commettre une action qui est dûment interdite, cela est interdit. Ne pas accomplir une action qui est dûment obligatoire, cela est interdit. (Rappel : certaines actions sont obligatoires seulement lorsque la cause (sabab), le principe motivant ('illah) et…

هل لولي الأمر حق إلزام رعيته بالعمل برأي مخصوص من جملة آراء المجتهدين في مسألة ، وذلك تبعًا لما رأى في ذلك من المصلحة ؟

كتبه : أنس أحمد لالا ـ جزيرة ريونيون ـ فرنسا - بسم الله الرحمن الرحيم . الحمد لله رب العالمين، والصلاة والسلام على سيّدنا محمَّد خاتم الأنبياء والمرسلين وعلى آله وأصحابه أجمعين . - إن تساءل أحد : لم هذا…

--- Existe-t-il une 'Aqîda Hanafite, une 'Aqîda Shafi'ite, et une 'Aqida Hanbalite ? --- Est-il vrai que les Ahl us-Sunna wa-l-Jamâ'ah sont exclusivement aujourd'hui les adeptes des 4 écoles de Fiqh instituées (Hanafite, Malikite, Shafi'ite et Hanbalite) ?

Deux questions seront en fait traitées tout au long de cet article : --- 1) Existe-t-il une 'Aqîda Hanafite, une 'Aqîda Shafi'ite, une 'Aqîda Hanbalite, comme il existe un Fiqh Hanafite, un Fiqh Malikite, un Fiqh Shafi'ite, un Fiqh Hanbalite ?…

Respecter les ulémas et les questionner – Mais se souvenir aussi que, exception faite du Prophète, il arrive à tout 'âlim et muftî de faire des erreurs d'interprétations (khata')

Une explication (shar'h), un avis (fatwa), qui est erroné de façon formelle (khata' qat'î) ne peut pas être suivi ; et ce même si celui qui l'a donné ou émis est un mujtahid, un muftî ou un grand 'âlim, et même…

Parmi les causes de la division de la Umma aujourd'hui, il y a le fait que certains s'improvisent mujtahids à partir de ce qu'ils étudient de façon autodidacte. N'ayant pas de profondeur dans la connaissance, ils traitent alors d'égarés les ulémas qui sont d'un avis différent sur un point pourtant ijtihâdî

Dans son livre Maf'hûm ul-iftirâq, consacré aux raisons de la division dans la Umma et aux solutions pour s'en sortir, Abd ul-Karîm al-'Aql écrit : "Distinguer la déviance de la divergence est une chose très importante. Les gens du 'ilm devraient…

Quand il y a divergence d'interprétations ou d'avis entre les mujtahidûn, l'avis qui est juste (swawâb) peut-il toujours être distingué de façon qat'î ? - L'existence d'interprétations divergentes entre les ulémas est-ce une miséricorde (رحمة), ou un problème ?!

Substance d'une objection : "Dans votre article sur les catégories des divergences d'interprétations et d'opinions [cliquez ici], vous avez écrit qu'il y a des divergences à propos desquelles les adilla (arguments) sont qat'î (tranchés), tandis qu'il en est d'autres à…

Lorsqu'il y a divergence d'interprétations ou d'opinions entre les mujtahidûn, chaque avis est-il juste (صواب) ?

Substance d'une objection : Vous êtes du côté de ceux qui pensent que lorsqu'il y a deux avis différents à propos d'un même point (mas'alah), un seul des deux est juste, et l'autre est erroné. Pourtant vous avez vous-même cité…

Un "qadhâ" est un "décret religieux". Quant à la "fatwa", c'est un "avis religieux circonstancié", ce n'est pas un "décret", et cela n'a pas de valeur morale contraignante

Un certain nombre de personnes (non-musulmanes mais aussi parfois musulmanes) traduisent "fatwa" par : "décret religieux islamique" et lui donnent, pour celui qui la reçoit du mufti, une portée moralement contraignante (nous parlons là de la "fatwa" au sens particulier…

Le qadhâ du qâdhî a-t-il un caractère contraignant pour toute la communauté musulmane, ou bien seulement pour les affaires précises qu'il traite ?

Dans un article précédent nous avons exposé que le jugement du qâdhî a une valeur moralement contraignante pour le musulman à propos de qui il a été prononcé. Ici une nouvelle question se pose : Un qâdhî peut-il rendre un…

La raison : aller-retour entre connaissance des textes et savoirs temporels

Si les enseignements de l'islam sont globaux (shâmil) et s'ils intéressent toutes les sphères de l'activité humaine, cela ne veut pas dire que la raison humaine n'ait aucun travail à effectuer pour les comprendre et les appréhender dans une dynamique…

Pour une meilleure compréhension entre "Mutamadh'hib" et "Salafis"

Par "Mutamadh'hib", j'entends ici "ceux qui disent qu'il est nécessaire de suivre une école juridique (madh'hab) parmi les écoles malikite, shafi'ite, hanafite et hanbalite". Quant au terme "Salafî", il peut prêter à confusion car, selon les régions, il désigne diverses…

Compétences pour interpréter Coran et Hadîths - Ecoles juridiques

Comme chacun le sait, si les sources de l'islam sont les mêmes – le Coran et les Hadîths – leur interprétation a donné au fil des siècles naissance à plusieurs écoles de jurisprudence : l'école hanafite, l'école mâlikite, l'école shâfi'ite,…

Les fondements de ce qui devinrent les écoles juridiques (madhâhib)

Comme chacun le sait, si les sources de l'islam sont les mêmes, leur interprétation a donné au fil des siècles naissance à plusieurs écoles de jurisprudence : l'école hanafite, l'école mâlikite, l'école shâfi'ite, l'école hanbalite… Il ne s'agit pas de…