Iblîs était-il un ange qui a été déchu ou bien un djinn ?

Question :

Récemment j'ai lu quelque part que Iblîs était un ange déchu. L'était-il vraiment ou bien était-il un djinn ?

-
Réponse :

Des commentateurs du Coran ont rapporté les deux avis (voir par exemple Tafsîr ul-Qurtubî, sûrat ul-baqara).

C'est l'avis qui dit que Iblîs était un djinn qui paraît pertinent, vu que cela correspond à ce qui est écrit en toutes lettres dans le Coran : "Et lorsque Nous dîmes aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam". Ils se prosternèrent, excepté Iblîs, qui était des djinns. Il se révolta alors contre l'ordre de Dieu..." (Coran 18/50). Iblîs n'est donc pas un ange mais un djinn qui avait tellement adoré Dieu qu'il avait été admis dans l'assemblée des anges. Hélas pour lui, il se révolta par orgueil et par jalousie.

Vous allez me dire : si Iblîs n'est pas un ange qui a été déchu, pourquoi Dieu dit-Il avoir donné l'ordre de prosternation "aux anges" (ce sont les mots mêmes du verset ci-dessus) ?

En fait Dieu avait adressé cet ordre à toute l'assemblée qui était présente (donc au djinn Iblis aussi) et non pas seulement aux anges. Mais quand Il nous raconte le récit, Il désigne cette assemblée par le terme "anges" : ceci est par prise en considération des éléments qui la composaient majoritairement : étant majoritairement composée d'anges, cette assemblée peut être décrite par le terme "assemblée des anges". C'est un procédé bien connu en rhétorique ("taghlîb").

D'ailleurs, quand Dieu demande à Iblîs pourquoi il ne s'est pas prosterné, Iblîs ne Lui répond pas que, étant un djinn, il ne savait pas qu'il était concerné par l'ordre, qui avait été adressé aux anges ; il Lui répond que l'ordre divin était injuste par rapport à lui ("Je n'avais pas à me prosterner devant un humain que Tu as créé à partir d'une boue malodorante") car lui, Iblîs, est "meilleur que" Adam vu que Dieu l'a "créé à partir d'un feu" (sous-entendu : "et celui qui est a une aussi noble origine n'a pas à se prosterner devant celui qui lui est issu d'un vil matériau").

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Print Friendly