Bienvenue à tous et à toutes. Et bonne visite...     Vendredi 27 avril 2018  


Abû Bakr (que Dieu l'agrée) a dit : "يا أيها الناس، إياكم والكذب، فإن الكذب مجانب للإيمان" : "O les gens, préservez-vous de mentir. Car le mensonge éloigne la foi" (Ahmad, 16) - الكذب والتورية

- I) Le Kadhib dans la parole : Le terme "Kadhib" est : --- parfois un adjectif qualificatif (ism sifa), signifiant alors : "faux" ; --- et parfois un nom d'action (masdar), signifiant alors : "l'action de mentir". - –…

Quand on prononce une Parole / on fait un Signe Gestuel / on fait certaines Actions / on arbore certains Objets : en tout cela, il y a : - ce dont le sens est extrêmement Clair (c'est telle chose, et rien d'autre) ; - ce qui est Clair (c'est tel de ses sens) ; - et ce dont le sens peut être telle chose ou bien telle autre chose (à probabilités égales) - الصريح والمحتمل

- – I) L'homme emploie des mots pour communiquer. Mais quel est donc le sens de chaque mot qu'il emploie ? - Il y a des termes que l'homme emploie dont le sens est évident : il s'agit du seul…

At-Tas'rîh (exprimer de façon univoque ce que l'on veut dire) et at-Ta'rîdh (utiliser un terme dans un sens autre que son sens premier) dans un verset du Coran, quelques Hadîths et des Âthâr - التصريح والتعريض في القرآن والسنة والآثار

- I) Chez les spécialistes de la science de la Rhétorique arabe, at-Ta'rîdh désigne l'allusion à une personne précise, et l'ellipse : At-Ta'rîdh désigne le fait de faire comprendre à l'interlocuteur quelque chose sans le lui dire explicitement : soit…

"أنزلوا الناس منازلهم" : "Agissez vis-à-vis de chaque personne selon le statut qu'elle possède, établi d'après le Ma'rûf" – Il existe : "الحق", Haqq : le droit / devoir - Et il existe "الأصلح", Aslah / Maslaha : ce qu'il est plus convenable de faire – Il existe donc : "الظلم", Dhulm (ou : Zulm) : léser le droit qu'autrui a sur toi - Il existe : "العدل", 'Adl : t'acquitter des droits qu'autrui a sur toi - Et il existe : "الفضل", Fadhl : accorder à autrui une faveur, quelque chose en sus des seuls droits qu'il a sur toi

Une parole soit du Prophète lui-même (sur lui soit la paix), soit de Aïcha (que Dieu l'agrée) se lit ainsi : "أنزلوا الناس منازلهم" : "Installez les gens au degré qui est le leur". Un mendiant est passé ; Aïcha (que…

- En ce Monde, pardonner à celui qui a commis une injustice à notre égard (ظُلْم, lésion de droit) relève du Fadhl (faveur). Demander réparation, voire lui rendre la pareille, relève du 'Adl (être juste) - أخذ حقك عن الغير عدل؛ والتنازل عن حقك فضل - Faisons en sorte, nous, de ne pas venir, le Jour du Jugement, avec des lésions aux droits d'autrui. Sinon nous devrons, à ce moment-là, nous en acquitter, par dédommagement, afin que le 'Adl soit rétabli. Des dettes supérieures à nos disponibilités nous conduiraient même, alors, à la faillite ! (6/6)

Pour que les Hassanât (bonnes actions) soient agréées par Dieu, il faut déjà qu'en sus d'avoir Asl ul-îmân, on les ait pratiquées avec sincérité et conformité, et qu'on ne les ait pas fait annuler par certaines Sayyi'ât (mauvaises actions). Alors…

Dans le fait de se préserver des actions dont nos Sources nous ont dit de nous préserver, la priorité est de se préserver des grands péchés, et de faire son maximum pour se préserver des petits péchés. Ce n'est qu'ensuite que le fait de se préserver de ce qui est Mak'rûh Tanzîhî prend sens. - B) Que désigne alors le hadîth : "يا عائشة إياك ومحقرات الأعمال، فإن لها من الله طالبا" : "O Aïcha, préserve-toi des péchés dont il est fait peu de cas ; car il y aura pour eux un compte de la part de Dieu" ? - C) Et qu'en est-il des actions qui sont dites "interdites" par tel savant, mais "autorisées" d'après tel autre ? (5/6)

- L'ensemble de ce dont nos Sources nous demandent de nous préserver est sujet à différents degrés, pour désigner lesquels on emploie l'un des 4 termes usuels (istilâhî) suivants : --- 1) ce qui est Harâm (Strictement Interdit) ; ---…

Les Nawâfil (actions surérogatoires, facultatives, recommandées) sont le complément des Farâ'ïdh (actions obligatoires) - Les Nawâfil comportent : les Mandûbât Mu'akkada, ainsi que les Mandûbât ghayr mu'akkada ; par contre, elles n'incluent pas les Mubâhât (4/6)

Ibn Hajar écrit : "فتبين أن المراد من التقرب بالنوافل أن تقع ممن أدى الفرائض، لا من أخل بها. كما قال بعض الأكابر: من شغله الفرض" عن النفل فهو معذور؛ ومن شغله النفل عن الفرض فهو مغرور" : "Il est…

La bonne action que nous avons faite, ne la faisons pas annuler (إبطال / إحباط) par une mauvaise - Et s'il nous arrive par inadvertance de faire une mauvaise action, faisons-la être annihilée (إذهاب / محو / تكفير) par une bonne - (3/6)

A) Les bonnes actions : - – A.1) Pour que la bonne action que l'homme fait soit acceptable par Dieu, il faut déjà qu'il ait le minimum de foi (Asl ul-îmân). Par ailleurs, il y a 2 autres conditions à…

La condition pour l'acceptabilité (شرط القبول) de nos bonnes actions par Dieu, c'est, déjà, avoir le minimum de foi (أصل الإيمان, Asl ul-îmân) : avoir ce minimum de foi au moment de faire la bonne action, mais aussi le conserver jusqu'à son dernier souffle (sinon il y a annulation de cette bonne action : حبط العمل) (2/6)

Pour que les bonnes actions extérieures que l'homme fait soient acceptables par Dieu (شرط القبول), il y a la condition que cet homme ait la foi au moins au degré minimal (أصل الإيمان) : – "وَمَنْ أَرَادَ الآخِرَةَ وَسَعَى لَهَا…

Les Hassanât (les bonnes choses que l'on fait) et les Sayyi'ât (les choses de mal que l'on fait) sont consignées dans nos Livres de Comptes - Le Livre de chacun d'entre nous lui sera remis le Jour du Jugement, et il lui sera dit : "Lis ton Livre !" - Ensuite nos croyances et actions, bonnes et mauvaises, seront pesées dans la Balance (1/6)

- Dieu dit : "وَنُخْرِجُ لَهُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ كِتَابًا يَلْقَاهُ مَنشُورًا اقْرَأْ كَتَابَكَ كَفَى بِنَفْسِكَ الْيَوْمَ عَلَيْكَ حَسِيبًا" : "Et Nous ferons apparaître pour lui le jour de la résurrection un Livre, qu'il trouvera déployé. "Lis ton livre ! Tu…

Pour l'homme, accomplir la prière rituelle (salât) tête nue, est-ce fortement déconseillé (مكروه تحريمي) ? ou bien autorisé mais moins bien (جائز ولكن خلاف الأولى) ? ou bien purement autorisé (مباح) ? - Voici 2 avis sur cette question : celui de cheikh Khâlid Saïfullah ; et celui de cheikh Ibn ul-Uthaymîn

En fait il existe plusieurs avis quant au fait, pour un homme, de se couvrir la tête lors de la prière rituelle (cela lorsque, bien sûr, cet homme possède de quoi le faire ; car la question ne se pose…

Quand aura lieu le déchirement du ciel : juste avant le 1er souffle dans le Cor ? lors du 1er souffle dans le Cor ? lors du 2nd souffle ? entre les 2 premiers souffles ? ou entre les 3ème et 4ème souffles ? - Et quand aura lieu la dispersion des montagnes ? - (3/3)

A lire au préalable : Le Cor, as-Sûr, retentira en tout en 4 fois (d'après l'un des avis). Ces 4 retentissements du Cor jalonnent en quelque sorte l'événement général de : la Fin du Monde, la Résurrection, le Jugement et…

Année de 12 mois, et mois de 29 ou 30 jours - Que signifie que 4 mois de l'année sont sacrés ? Et qu'est-ce que le Nassî' (qui était pratiqué à l'époque par des Arabes) et que le Coran a évoqué ?

Dieu dit : "إِنَّ عِدَّةَ الشُّهُورِ عِندَ اللّهِ اثْنَا عَشَرَ شَهْرًا فِي كِتَابِ اللّهِ يَوْمَ خَلَقَ السَّمَاوَات وَالأَرْضَ مِنْهَا أَرْبَعَةٌ حُرُمٌ ذَلِكَ الدِّينُ الْقَيِّمُ فَلاَ تَظْلِمُواْ فِيهِنَّ أَنفُسَكُمْ وَقَاتِلُواْ الْمُشْرِكِينَ كَآفَّةً كَمَا يُقَاتِلُونَكُمْ كَآفَّةً وَاعْلَمُواْ أَنَّ اللّهَ مَعَ الْمُتَّقِينَ" :…

Le contenu des hadîths relatant le jeûne du 'Âchûrâ' (10ème), par les juifs de Médine de l'époque du Prophète (sur lui soit la paix) : une aberration en regard des sources juives ? Et les chiites, alors, pourquoi ne reconnaissent-ils le jeûne de ce jour-là ?

Question : J'ai un petit souci depuis plusieurs années avec quelques hadiths. J'ai une petite connaissance du judaïsme, et le jeûne du jour de 'achoura tel qu'il est rapporté dans nos sources m'interroge. En effet, je n'arrive pas à relier…

"أَلاَ لَهُ الْخَلْقُ وَالأَمْرُ" (Coran 7/54). Ou : "A Lui appartient le fait d'amener les choses à l'existence (الخَلْق), et le fait de les gérer (التَدْبِيْر) par Ses Décisions"

Le verset est très connu : "إِنَّ رَبَّكُمُ اللّهُ الَّذِي خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ ثُمَّ اسْتَوَى عَلَى الْعَرْشِ يُغْشِي اللَّيْلَ النَّهَارَ يَطْلُبُهُ حَثِيثًا وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ وَالنُّجُومَ مُسَخَّرَاتٍ بِأَمْرِهِ أَلاَ لَهُ الْخَلْقُ وَالأَمْرُ تَبَارَكَ اللّهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ" (Coran 7/54).…

A) Ce que Dieu a créé de Sa Main - B) Ce que Dieu a fait (ou fait, ou fera) se réaliser par Sa Parole "Sois !" - C) Ce que Dieu charge des Anges de faire se réaliser - D) Ce qui se réalise lui aussi selon la Volonté Takwînî de Dieu, mais par le biais des causes naturelles que Dieu a créées et qu'Il gère - E) L'action humaine, qui se réalise par la Volonté de Dieu et par le choix de l'homme

– Il y a Dieu, avec Ses Attributs et Ses Faits. Ce que Dieu fait, cela est un Fait de Dieu (فِعْل الله) ; par exemple : Il parle, et prononce alors des Paroles ; Il crée Adam ; Il…

Si tout est déjà prédéterminé, faut-il ne rien entreprendre ? - L'invocation (du'â) peut-elle modifier ce qui est prédéterminé (هل يرد الدعاء القضاء حقًا؟) ? - Dieu prend-Il, aujourd'hui encore, des décisions, ou bien tout est-il déjà prédéterminé ? - مراتب التقدير

- I) Dieu prend-il, aujourd'hui encore, des décisions ? ou bien tout est-il déjà décidé ? C'est ce que nous allons voir ci-après... - – Degré A) Dieu sait, depuis toujours (al-Azal), tout ce qui va se passer jusqu'à toujours…

Ce que Dieu fait se réaliser dans l'Univers et sur la Terre (at-Takwîn) est une chose - Ce qu'Il demande à l'homme de faire ou de ne pas faire (at-Tashrî') est autre chose - Il ne faut pas confondre les 2, car ils ne sont pas du même ordre

Takwîn (au sens, ici, de Mukawwan : "ce que Dieu crée, fait exister dans le Réel") et Tashrî' (au sens, ici, de Musharra' / Mashrû' : "ce que Dieu a prescrit à l'homme comme Norme") sont deux domaines totalement distincts.…

- 1.A) Ce que Dieu aime et qui rapproche ou est proche de Lui - 1.D) Ce que Dieu aime sans que cela rapproche ou soit proche de Lui - 2.D) Ce qu'Il n'aime pas sans que cela éloigne ou soit loin de Lui - 2.A) Ce qu'Il n'aime pas et qui éloigne ou est loin de Lui – Commentaire du Hadîth : "Dieu est Beau, Il aime la beauté", "إن الله جميل يحب الجمال"

--- Il y a ce que Dieu aime et qu'Il agrée : cela rapproche, ou est proche, de Lui : la foi, les actions vertueuses ; les croyants, les pieux ; les anges ; --- Et il y a ce…

Quelques-uns des Ijtihâds et des Réalisations que Omar ibn ul-Khattâb (que Dieu l'agrée) a faits : certains sont dûs à un Contexte qui fut nouveau par rapport au Contexte du Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) (2/4)

- Ci-après, seront qualifiés de : – "action de type 1" : l'action que le Prophète avait, de son vivant, demandé de faire, et que Omar a simplement appliquée durant son califat ; –--- "action de type 1.2" : l'action…

Distinguer : le Travail de Réforme ayant été réalisé par le Prophète (sur lui soit la paix) ; et le Matériau sur lequel ce travail a été fait - Avec des écrits de Abu-l-Hassan Alî an-Nadwî - 1/4

Shâh Waliyyullâh l'a écrit : la situation dans laquelle les Arabes se trouvaient avant la venue de l'islam est le matériau sur lequel le prophète Muhammad (que Dieu le bénisse et le salue) a travaillé : il n'y a pas…

Il existe un Quorum (Nissâb) pour être redevable de la Zakât sur un bien matériel - Le Quorum (Nissâb) de la Monnaie contemporaine et des Marchandises commerciales sera-t-il aligné sur le Quorum de l'Argent (200 Dirhams de l'époque) ? ou bien sur celui de l'Or (20 Dînârs de l'époque) ?

La zakât est due sur un certain nombre de biens matériels, parmi lesquels la monnaie. A l'époque du Prophète (sur lui soit la paix), deux types de monnaie avaient cours en Arabie : le denier d'or (arabisé en Dînâr) (frappé…