S- Mariage et famille

Le mariage temporaire (Nikâh ul-Mut'a) (نكاح المتعة) est définitivement et absolument interdit. Mais comment comprendre qu'à un moment donné, durant le vivant du Prophète (sur lui soit la paix), il ait pu être autorisé ? Sachant que seules les choses bonnes (tayyibât) sont déclarées licites (halal) et seules les choses mauvaises (khabîth) sont déclarées harâm, le Mut'a est-il en soi quelque chose de bien (tayyib), ou bien quelque chose de mauvais (khabîth) ?

Le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) a, occasionnellement, lors de certains voyages, donné rukhsa (autorisation) à ses Compagnons de pratiquer ce type de mariage. Al-Hâzimî dit ne pas avoir trouvé que le Prophète ait autorisé le recours…

Les principes de la Sunna pour les relations entre jeunes et âgés

"Lui, il est encore trop jeune !"… "Lui, il est dépassé, car trop âgé maintenant !" Qui n'a jamais entendu dans la communauté musulmane ces réflexions peu engageantes, témoignages d'une sorte d'incompréhension entre plus jeunes et plus âgés. Parfois on…