Le temps passe de plus en plus vite

Un message :

Bonjour.

Est-ce que vous avez vous aussi remarqué que le temps semble s'écouler de plus en plus vite ? Encore récemment il semble y avoir eu une sorte d'"accélération". La semaine commence qu'elle se termine presque aussitôt. L'année 2005 venait de débuter il y a quelque temps que déjà elle s'achève. Il n'y a pas si longtemps je devais faire attention à ne pas dater mes chèques d'un "04", et voilà qu'il faudra veiller à écrire "06". Cela relève-t-il de la relativité, ou avez-vous, musulmans, une explication au phénomène ?

-
Réponse :

Bonjour à vous.

L'explication concernant les mécanismes à l'origine de cette "accélération" je ne sais pas, mais pour ce qui est du simple constat, nos recueils annonçaient ce phénomène depuis fort longtemps. Le fait est qu'il s'agit d'un phénomène – un "signe", disons-nous – que le Prophète Muhammad (que Dieu le bénisse) avait annoncé comme devant se passer dans le futur, à un moment non précisé, après son époque et avant celle de la fin des temps. Il a employé à ce sujet les termes "yataqârab uz-zamân", ce qui signifie littéralement : "le temps se rapprochera de lui-même", ou : "le temps se contractera". Dans une des paroles où il a utilisé cette formule, on lit qu'il arrivera un moment où "l'année passera comme un mois, le mois comme une semaine, la semaine comme un jour, le jour comme une heure [ou : "un moment"], et l'heure [ou : "le moment"] comme le laps de temps qu'une brindille prend à se consumer" (rapporté par at-Tirmidhî, 2332). Nous n'en sommes pas (encore ?) là, mais chacune et chacun peuvent constater que l'on semble connaître actuellement des sortes d'"accélérations", comme vous l'avez remarqué.

Et il ne s'agit pas d'une simple impression, c'est réellement que, dans un même laps de temps (par exemple une matinée), on ne peut plus réaliser autant de choses qu'autrefois. Wallâhu-l-musta'ân (C'est à Dieu que nous demandons l'aide).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Print Friendly, PDF & Email