Jeûner facultativement trois jours chaque mois

Question :

Que pouvez-vous me dire en ce qui concerne les "jours blancs" : jeûner y serait recommandé. De quel hadith s'agit-il ?

-
Réponse :

Le Hadîth est celui-ci : le Prophète (sur lui la paix) a dit : "Jeûner trois jours chaque mois et jeûner le mois de ramadan jusqu'au ramadan, c'est (comme) jeûner tout le temps" (rapporté par Muslim, n° 1162, Abû Dâoûd, n° 2425 ; voir aussi at-Tirmidhî, n° 762). C'est-à-dire que le fait de jeûner, en sus des vingt-neuf ou trente jours du mois du ramadan, trois jours de chaque mois lunaire, cela rapporte la même récompense auprès de Dieu (inshâ Allâh) que si on avait jeûné chaque jour de l'année.

Maintenant quels sont ces trois jours où il est recommandé (mustahabb) de jeûner chaque mois ?

Il y a divergence d'avis sur le sujet :
– certains Hadîths montrent qu'il s'agit, pour ces trois jours de jeûne, de choisir particulièrement les "jours blancs", c'est-à-dire les jours dont les nuits sont éclairées par la pleine lune : il s'agit des treizième, quatorzième et quinzième de chaque mois lunaire : "O Abû Dharr, si tu jeûnes trois jours chaque mois, jeûne les treizième, quatorzième et quinzième" (rapporté par at-Tirmidhî, n° 761, an-Nassâ'ï, n° 2424) ; Milhân affirme : "Le Prophète nous enjoignait de jeûner les jours blancs : les treizième, quatorzième et quinzième" (rapporté par Abû Dâoûd, n° 2449, an-Nassâ'ï, n° 2432) ;
– un autre avis est qu'il s'agit du premier, du dixième et du vingtième de chaque mois lunaire ; c'est l'avis de l'école malikite (Shar'h Muslim) ;
– d'après Aïcha il s'agit, lors d'un mois lunaire, de samedi, dimanche et lundi, puis, lors du mois lunaire suivant, de mardi, mercredi et jeudi (rapporté par at-Tirmidhî, n° 746) ;
– Hafsa a rapporté du Prophète qu'il lui recommandait de jeûner trois jours de chaque mois : le lundi et le jeudi, puis le lundi de la semaine suivante (Abû Dâoûd n° 2451, an-Nassa'ï, n° 2365) ;
– d'après un Hadîth rapporté par certaines épouses du Prophète, il s'agit du premier lundi du mois lunaire, suivi des deux jeudis qui viennent ensuite (rapporté par an-Nassâ'ï, n° 2417) ;
– Umm Salama rapporte qu'il s'agit du premier jeudi du mois, suivi des deux lundis qui viennent ensuite (rapporté par an-Nassâ'ï, n° 2419).

Comment peut-il y avoir des choses aussi différentes rapportées du Prophète ?

Parce que si le Prophète avait, d'un côté, préféré que les trois jours de jeûne mensuels soient "les jours blancs", il avait aussi, d'un autre côté, montré par son exemple et affirmé par des paroles que n'importe quels jours faisaient également l'affaire : Aïcha, à qui on posa un jour comme question : "Le Prophète jeûnait-il trois jours chaque mois ?", répondit : "Oui. – Quels jours du mois jeûnait-il ? – Il ne se souciait pas des jours du mois pendant lesquels il jeûnait" (rapporté par at-Tirmidhî, n° 763, Abû Dâoûd, n° 2453). C'est-à-dire qu'il jeûnait parfois les jours blancs, mais choisissait aussi parfois d'autres jours, de même qu'il parlait aussi de ces autres jours (comme nous l'avons vu plus haut).

Quand on accomplit ainsi des jeûnes facultatifs, il faut bien sûr tenir également compte du fait qu'il est :
– des jours où il est interdit de jeûner : le 1er du mois du shawwâl, les 10, 11, 12 et 13 du mois de dhu-l-hijja ;
– et d'autres jours où il est déconseillé de jeûner : le vendredi isolément (le Hadîth est rapporté par Muslim n° 1144, etc. ; voir aussi Fat'h ul-bârî 4/299) ; quant au Hadîth qui défend de garder le jeûne facultatif le samedi ou le dimanche isolément (rapporté par Abû Dâoûd, n° 2421, at-Tirmidhî, n° 744), il a, d'après certains savants (dont Abû Dâoûd lui-même), été abrogé (le Hadîth abrogeant est celui rapporté par Ahmad, n° 25525) ; Ibn Hajar est également de cet avis (Fat'h ul-bârî 10/444, 4/298).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Print Friendly