La religion de Muhammad suit celle de Abraham (sur eux soit la paix)

Question :

Dans le Coran, Dieu dit au Prophète Muhammad (sur lui la paix) qu'Il lui a révélé de suivre la religion de Abraham ("millata ibrâhim"). Ceci est un thème qui revient plusieurs fois dans le Coran : voir par exemple 2/135, 4/125, 16/123, 22/78.

Quelle en est la signification ? Et pourquoi la forme de religion (millah) de Abraham, et non pas celle de Noé (paix sur lui), ou de Adam (paix sur lui), alors que tous les messagers de Dieu ont enseigné la même chose ?

-
Réponse :

Selon ar-Râghib al-Isfahânî, le mot "millah" est synonyme de "dîn" (cf. Muf'radât ar-Râghib).

Nous traduirons "millah" par "forme de religion", eu égard à sa nature d'après la morphologie arabe (il s'agit d'un "ism un-naw'")…

Répondre à la question concernant la "millatu ibrâhîm" demande que l'on rappelle tout d'abord que les messages originels que Dieu a communiqués à différentes communautés humaines par l'intermédiaire de différents Messagers ont deux caractéristiques :
1) ils sont semblables sur le plan des "bases fondatrices" ;
2) ils présentent des différences quant à "leur voie et chemin".

Si les enseignements apportés par Muhammad (sur lui la paix) ont été décrits comme étant "la forme de religion de Abraham", c'est pour les 2 raisons suivantes (cf. Bayân ul-qur'ân, 1/75)…

Premièrement) Tous les messages étant à l'origine rigoureusement semblables sur le plan des "bases fondatrices", Dieu aurait effectivement pu dire dans le Coran que le fait de suivre "la religion de Muhammad" (sur lui la paix), c'est également suivre "la forme de religion de Adam", ou "de Noé", ou "de Moïse", ou "de Jésus", etc. (sur eux la paix).
Mais Il a choisi de dire "la forme de religion de Abraham" parce que le message de celui-ci était, avant la venue de Muhammad, le message monothéiste le plus connu sur la terre. De plus, c'est le message qui fait toujours référence aux yeux de tous les Gens du Livre (juifs et chrétiens).

Le message monothéiste de Abraham (sur lui la paix) est tellement célèbre que certaines personnes écrivent, aujourd'hui encore, qu'il s'agit du premier message monothéiste se réclamant d'une révélation divine. (Cela est faux, bien sûr, puisque, bien avant Abraham, Noé a reçu la révélation et prêché le monothéisme, et que Adam, le premier homme, Eve, la première femme, et leurs enfants, étaient tous monothéistes. Mais ce que je désire montrer ici c'est comment le message monothéiste de Abraham est célèbre.) D'ailleurs Dieu rapporte Lui-même dans le Coran (la dernière de Ses révélations) avoir dit à Abraham : "Je ferai de toi un guide pour les hommes" (Coran 2/124).

Si Dieu a choisi de dire "forme de religion de Abraham", c'est également parce que Abraham était l'ancêtre, par Ismaël, d'une partie des Arabes, et, bien que ces Arabes fussent, à l'époque de Muhammad, polythéistes par tradition des ancêtres immédiats, ils se réclamaient eux aussi du message de Abraham.

-
Deuxièmement) Par rapport à "la voie et au chemin" également, la religion de Muhammad reprend plusieurs éléments de la religion de Abraham.

En effet, parmi toutes les révélations faites aux grands Messagers précédents (Noé, Abraham, Moïse, Jésus, etc.), ce fut des formes de "la voie et du chemin" communiqués par Abraham que les formes de "la voie et du chemin" communiquées par Muhammad (sur lui la paix) furent les plus proches.

En fait ce furent deux courants que Abraham laissa derrière lui : un courant par la branche de Isaac et un autre par celle de son fils aîné, Ismaël (lire un autre article sur le sujet). Bien qu'ayant en amont la même source, ces deux courants suivirent chacun son cheminement propre.

Ainsi, le premier courant suivit le cours de l'histoire des fils d'Israël (l'un des deux rameaux issus de la branche d'Isaac) :
--- certains points furent institués suite à Jacob-Israël, fils de Isaac ; --- de nombreux autres le furent lors de la révélation de la Loi à Moïse ; --- et nombre de ces points furent donnés d'une façon qui correspondit à l'histoire et à la mentalité des Fils d'Israël, car dans toute législation apparaissent d'un côté des aspects universels, de l'autre des aspects liés au contexte qui a vu l'apparition de cette législation. Au Ier siècle de l'ère chrétienne, Jésus vint abroger certains points de cette Loi ou de son développement juridique tel qu'il fut mené par les rabbins, en faisant ressortir l'aspect contextuel de leur institution : c'est ainsi que l'on peut comprendre ce qui est relaté de lui à propos de la possibilité de répudier facilement son épouse, du respect pointilleux du sabbat...

Le second courant, celui remontant jusqu'à Abraham par Ismaël, ne connut pas les mêmes développements.
Et quand Muhammad survint au VIIème siècle de l'ère chrétienne, les enseignements qu'il apporta parurent sur certains points différents de ceux que possédaient les Juifs, dans la mesure où Dieu révélait à Muhammad des enseignements qui (au lieu de suivre la forme concrète que la tradition abrahamique avait prise dans l'orbite israélite) constituaient une sorte de "retour aux sources de cette tradition abrahamique".

C'est donc aussi pourquoi le Coran dit que la religion enseignée par Muhammad suit "la forme de religion de Abraham".

Ainsi, les formes de la prière (salât), les formes du culte fait auprès de la Kaaba (fondée par Abraham et Ismaël), les formes de purification enseignées par Muhammad (sur lui la paix) sont à maints égards semblables à celles enseignées par Abraham.

Et en fait, les enseignements apportés par Muhammad étaient caractérisés par un double mouvement :
--- celui de ce retour aux enseignements des sources vives de la tradition abrahamique,
--- et, simultanément, celui de leur modelage et de leur complétion de sorte qu'ils puissent être universels
.

Pour plus de détails sur le sujet, on lira l'article : Loi de la Torah et Loi du Coran : pourquoi différentes si elles proviennent du même Dieu et s'enracinent dans la Loi d'Abraham ?. Lequel reprend et cite les travaux de Shâh Waliyyullâh, in Hujjat ullâh il-bâligha, tome 1 pp. 353-356 ; pp. 261-266.

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Print Friendly, PDF & Email