L'âge de l'univers est-il de 6000, de 7000 ans ?

Question :

J'ai lu dans un ouvrage musulman que l'âge de l'univers était de 6000 ans. Cela m'est difficile à concevoir, car la présence des hommes sur la terre même est établie, à elle seule, depuis bien plus que 6000 ans, n'en parlons plus de la période où la terre existait avec sur son sol des animaux mais pas des hommes, ni de la période où elle existait avec sur son sol ni hommes ni animaux. Qu'en pensez-vous ?

-
Réponse :

En fait les sources authentiques de l'islam ne précisent ni l'âge de l'univers, ni sa durée de vie, ni d'ailleurs le moment où se produira la fin du monde.

Il est fort possible que de telles précisions figurent dans certains ouvrages musulmans (comme celui que vous avez lu) ; mais ces ouvrages ne relèvent pas des sources de l'islam et sont le fait de musulmans.

Il se peut que ces auteurs musulmans aient écrit ces choses en les recopiant des traditions religieuses non-musulmanes, judéo-chrétiennes (isrâ'ïliyyât). Le musulman peut citer des éléments issus de ces traditions à condition qu'il ne s'agisse pas de croyances (aqâïd) ni de règles (ahkâm) mais de récits (qissas) ; et meme alors, il est nécessaire qu'ils ne contiennent rien qui contredise les données des sources musulmanes. Le Prophète Muhammad a ainsi dit : "Il n'y a pas de mal à ce que vous racontiez (ce que vous tenez) des Fils d'Israël" (rapporté par al-Bukhârî, n° 3274). Le Prophète nous a bien dit aussi : "Ce que les Fils d'Israël vous racontent, ne dites pas que cela est vrai, et ne dites pas non plus que cela est faux. Dites (simplement) : "Nous croyons en Dieu et en ses Prophètes"…" (rapporté par Abû Dâoûd, n° 3644, une version voisine est rapportée par al-Bukhârî, n° 4215) (voir également Tafsîr Ibn Kathîr, Introduction). Si des données de ces traditions peuvent être citées, elles ne doivent donc en aucun cas être considérées comme faisant partie des données des sources musulmanes ou étant de même niveau qu'elles. Si on cite des données de ces traditions, le mieux est donc de citer leur provenance.
Cependant, concernant le point qui nous intéresse ici (l'âge de la terre), les données issues de telles traditions et recopiées par certains auteurs musulmans sont erronées, comme nous allons le voir. Elles sont donc à délaisser ; on se gardera bien, cependant, de dénigrer (ta'n) les auteurs musulmans qui les ont citées dans leurs ouvrages.

En plus des traditions religieuses non musulmanes, il y a aussi un Hadîth (donc une parole attribuée au Prophète Muhammad - sur lui la paix) qui précise l'âge de l'univers : on prête ainsi au Prophète ces mots : "Le monde (dure) 7000 ans. Et je suis dans le dernier millénaire". As-Suyûtî (qui est mort en l'an 911 de l'hégire) avait adopté la substance de ce Hadîth, et avait écrit qu'un peu plus de mille ans mais moins de mille cinq cents ans s'écouleraient entre la vie du Prophète et la fin du monde. Mais d'autres savants ont exprimé un désaccord (serein) avec ces affirmations. Ils ont souligné que la parole sus-citée est faussement attribuée au Prophète : il s'agit d'un Hadîth mawdhû' ; voir Dha'îf ul-jâmi' is-saghîr, al-Albânî, n° 3013. Ibn ul-Qayyim (mort en 751 de l'hégire) aussi a écrit que ce Hadîth est inventé et contredit ce qui est établi dans les sources de l'islam ; en effet, écrit-il, si on savait que l'âge de l'univers est de 7000 ans et que le Prophète est apparu au début du septième millénaire, on saurait que la fin du monde se produirait exactement 1000 ans après le Prophète, donc à telle date précisément. Or, ce qui est établi dans les sources musulmans c'est que seul Dieu connaît le moment de la fin du monde (cité par Yûsuf Al-Wâbil, Ashrât us-sâ'ah, p. 64). Dieu Lui-même dit effectivement dans le Coran : "C'est auprès de Dieu que se trouve la connaissance de l'Heure [= la fin du monde]" (Coran 31/34). Le Prophète l'a rappelé aussi (voir par exemple Hadîthu jibrîl, ou encore le Hadîth n° 4351 rapporté par al-Bukhârî).

Le propos de Ibn Kathîr sur ce sujet :

Ibn Kathîr écrit en substance : "Plusieurs ulémas ont écrit clairement que sont erronées les données déterminant le temps passé depuis la création du monde, données qui figurent dans des ouvrages de Gens du livre (…). De même, tout Hadîth qui détermine le moment où aura lieu la fin du monde n'est pas authentique" (An-Nihâyah, cité par Yûsuf Al-Wâbil, Ashrât us-sâ'ah, p. 64).

Un Hadîth authentique :

Il est vrai qu'un Hadîth authentique existe où le Prophète a dit : "J'ai été envoyé comme messager en étant comme ceci avec la fin du monde" et il désigna ses deux doigts (rapporté par al-Bukhârî, n° 6138, Muslim, n° 2950). Ce Hadîth, comme d'autres, indique la proximité de la fin du monde. Mais en fait il montre que le temps qui doit s'écouler entre la vie du Prophète et la fin du monde est relativement très court par rapport à tout le temps qui s'est déjà écoulé avant la vie du Prophète (c'est-à-dire entre la naissance du monde et la vie du Prophète, ou bien entre la création de Adam et la vie du Prophète). Et quelle est exactement la durée du temps qui doit s'écouler entre la vie du Prophète et la fin du monde, cela seul Dieu le sait.

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Print Friendly, PDF & Email