Des précisions au sujet de al-Khidhr : est-il toujours vivant aujourd'hui ? où vit-il ?

Questions (posées par mail) :

Assalâmu 'alaykum.

J'aimerais avoir quelques précisions sur al-Khidhr, cet homme dont le Coran a parlé dans la sourate al-Kahf :
- qui est-il ?
- où vit-il ?
- est-il vrai qu'il a bu à la source de la vie et que c'est pour cette raison qu'il restera en vie jusqu'à la fin du monde ?
- est-il vrai qu'il vient rencontrer tous les soirs les pieux personnages qui sont en prière ?

-
Réponse :

Wa 'alaykum us-salâm wa rahmatullâh.

-
Al-Khidhr était un prophète contemporain de Moïse (sur eux deux soit la paix). En effet, des deux opinions existant chez les ulémas à son sujet, c'est bien celle qui dit qu'il était prophète qui a le plus de poids par rapport aux arguments, comme démontré dans Qassas ul Qur'ân, par as-Siohârwî (un 'âlim indien). Sa mission consistait à intervenir, sur Ordre de Dieu, dans des affaires comme celles qui sont relatées dans le Coran, sourate al-Kahf.

-
Al-Khidhr est-il toujours vivant aujourd'hui ?
Deux opinions existent à ce sujet chez les ulémas.
--- Pour an-Nawawî, c'est l'opinion disant qu'il est toujours en vie qui est juste (Shar'h Muslim, tome 18 p. 72).
--- Pour Ibn Taymiyya, al-Khidhr est mort (du type de mort que connaissent les prophètes).
As-Siohârwî écrit que c'est cette seconde opinion qui est pertinente (Qassas ul-qur'ân, 1/545). Certains hadîths évoquent certes le fait que al-Khidhr est vivant, cependant aucun d'entre eux n'est authentique. Des traditions orales mentionnent que certains hommes pieux auraient déjà rencontré al-Khidr, mais le problème c'est l'impossibilité d'aller vérifier si ces traditions sont authentiques ou pas ; et même pour celles d'entre elles qui sont authentiques, la question c'est de savoir si c'est bien al-Khidhr qui s'est présenté à ces pieux ou si c'est plutôt un djinn...

-
"La source de la vie" a bien été mentionné par notre Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui) dans un Hadîth authentique rapporté par al-Bukhârî (version citée dans Kitâb ut-Tafsîr), où il a donné davantage de détails sur le récit de la rencontre entre Moïse et al-Khidhr. Cependant, ce qui est mentionné dans ce hadîth c'est que cette source se trouvait près du rocher auprès duquel, selon le récit de la sourate al-Kahf, Moïse et son serviteur se reposaient pendant leur voyage à la rencontre de al-Khidhr. Et ce hadîth ne dit pas que des gouttes de cette source auraient touché al-Khidhr, mais qu'elles ont touché le poisson mort que Moïse et son serviteur transportaient avec eux pour le consommer, et que c'est ainsi que celui-ci a été ramené à la vie et qu'il s'est glissé ensuite dans la mer (cf. Sahîh Al-Bukhârî, Kitâb ut-Tafsîr).

-
Où al-Khidhr vivait-il ?
Tout ce que nous savons est que sa rencontre avec Moïse a été relatée dans la sourate Al-Kahf comme ayant eu lieu "au confluent des deux mers" (Coran 18/60). Quel est ce lieu ? Les commentateurs ont sur le sujet des interprétations divergentes.
--- D'après les recherches de Anwar Shâh al-Kashmîrî, ce "confluent des deux mers" serait Eïlat / Aqaba : "فوجدا خضرا" عند مسقط الفرات في خليج فارس في العراق؛ كذا قيل. قلت: والصحيح عند أيلة، ويقال لها الآن "العقبة"، في الجانب الغربي في الشام. وصحف بعضهم فكتب أبله، وهو غلط. ولعل لقاءه خضرا في مدة إقامته بسيناء بعد العبور عن البحر" (Faydh ul-bârî, 1/174) ; "قوله: (فأصاب الحوت من ماء تلك العين) أي عند أيلة، عند جبل سيناء، ويقال لها اليوم: العقبة؛ وهو المراد من {مجمع البحرين}. ومن قال: إنه مجتمع الفرات ودجلة، فليس بصحيح. وقد مر في العلم" (Ibid., 4/202 ; également cité in Qassas ul-qur'ân, 1/548). Comme le dit le hadîth, le voyage de Moïse à la rencontre de al-Khidhr a eu pour cause un prêche qu'il avait fait devant les fils d'Israël, suite auquel, à un homme lui ayant demandé : "Lequel des hommes a le plus de connaissance", il avait répondu : "C'est moi" (al-Bukhârî). Or, comme l'a dit al-Kashmîri, ce fait a probablement eu lieu après la traversée de la mer par Moïse et les fils d'Israël (voir ci-dessus).
--- Or encore, de plus nombreux arguments font désormais pencher la balance vers le fait que ce fut dans le golfe d'Aqaba que cette traversée, de même que la noyade de Pharaon et de ses armées, eurent lieu ; que ce fut en Arabie que Moïse et les fils d'Israël arrivèrent alors, et là qu'ils séjournèrent ; et donc que le mont du Sinaï ne se trouverait pas dans la péninsule dite "du Sinaï", en Egypte (comme beaucoup de personnes s'étaient mises à le croire), mais serait un des monts de la chaîne montagneuse Jabal al-Lawz, en Arabie.
----- A la lumière de ces éléments nouveaux, je propose humblement qu'il s'agisse non pas de la portion de terre se trouvant face à la baie de Aqaba (comme le pense cheikh al-Kashmîrî), mais de la région située plus au sud. De tout le littoral d'Arabie bordé par le golfe d'Aqaba, il s'agirait peut-être de la partie faisant face au détroit de Tiran : je veux parler de la péninsule nommée aujourd'hui : "Ra's ash-Shaykh Humayd". Le fait est que dans le détroit faisant face à cette petite péninsule, les eaux du golfe d'Aqaba et celles de la mer Rouge se rencontrent. Et cette péninsule de Ra's ash-Shaykh Humayd est située au sud par rapport à Jabal al-Lawz, ce qui permet d'imaginer facilement que Moïse et son serviteur Josué se soient mis en route depuis le lieu où les autres fils d'Israël se trouvaient et aient pris cette direction du sud. Le Coran et la Sunna nous informent que Moïse et Josué s'étaient retrouvés (au moins à un moment donné) près de la mer (lorsque le poisson revint à la vie, glissa hors du sac et retourna à la mer) ; et que, ayant rencontré al-Khidhr, Moïse et lui empruntèrent une embarcation ; la Sunna dit même que tous deux marchèrent sur le littoral (al-Bukhârî).

-
Enfin, un autre article est présent sur ce site qui désire apporter une clarification à propos d'une idée fausse qui circule trop souvent chez les musulmans et qui se base sur le récit de al-Khidhr : l'idée de l'existence d'une connaissance islamique cachée, qui autoriserait ce que les textes des sources déclarent interdit, et vice-versa.

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Print Friendly, PDF & Email