Ne pas tomber dans la paranoïa ou l'angoisse par rapport à la venue future du faux Messie, Dajjâl, ou à la présence de certains signes avant-coureurs

Tout musulman a comme croyance que, dans le futur, viendra une période difficile pour les croyants : la période du faux Messie, surnommé "Le Trompeur" (c'est ce que signifie "Dajjâl", qui n'est pas un nom propre mais un nom qualificatif).

J'ai moi-même consacré deux articles à ce sujet :
Lorsque apparaîtra le Messie Trompeur, et que, par la suite, le Messie Jésus fils de Marie redescendra ;
Il y aura un temps oui qui viendra – Où à manger plus rien il n'y aura – Alors le faux Messie sortira – De nourriture il disposera – Tu craqueras ou résisteras ? – Le sens spirituel développe en toi.

Seulement il ne faut pas tomber dans la paranoïa, dans l'angoisse.
-
Il faut vivre sereinement, en s'en remettant à Dieu, tout en ne négligeant pas sa santé spirituelle et morale.

-
Oui, le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) a mis en garde contre le faux Messie :

Le Prophète (sur lui soit la paix) a ainsi dit : "Je vous mets en garde à son sujet", ajoutant que les autres prophètes avaient, avant lui, mis en garde leur communauté (al-Bukhârî 3160, Muslim 2936).

Comme invocation qu'on adresse à Dieu à la fin de la prière rituelle, avant les salutations finales, il y a cette invocation aussi qui est rapportée du Prophète : "اللهم إني أعوذ بك من عذاب جهنم، ومن عذاب القبر، ومن فتنة المحيا والممات، ومن شر فتنة المسيح الدجال" : "O Dieu, je demande Ta protection contre le châtiment dans la Géhenne, contre le châtiment dans la tombe, contre les épreuves de la vie et de la mort, et contre le mal de l'épreuve que (constituera) le Messie Trompeur" (al-Bukhârî, Muslim).

Comment en serait-il autrement ?
"عن هشام بن عامر قال: لقد سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول: "ما بين خلق آدم إلى قيام الساعة فتنة أكبر عند الله من الدجال" : "Le Prophète, que Dieu le bénisse et le salue, a dit : "Entre la création de Adam et la fin du monde, il n'y aura pas d'épreuve qui soit plus grande auprès de Dieu que (celle du) Trompeur" (al-Hâkim ; cité dans FB 13/115 - la version de Muslim, 2946, dit la même chose avec quelques termes légèrement différents).

-
Mais le Prophète a également enjoint de ne pas tomber dans l'angoisse, ni la paranoïa :

1) "عن النواس بن سمعان، قال: ذكر رسول الله صلى الله عليه وسلم الدجال ذات غداة، فخفض فيه ورفع، حتى ظنناه في طائفة النخل، فلما رحنا إليه عرف ذلك فينا، فقال: "ما شأنكم؟" قلنا: يا رسول الله ذكرت الدجال غداة، فخفضت فيه ورفعت، حتى ظنناه في طائفة النخل، فقال: "غير الدجال أخوفني عليكم! إن يخرج وأنا فيكم، فأنا حجيجه دونكم، وإن يخرج ولست فيكم، فامرؤ حجيج نفسه والله خليفتي على كل مسلم"
An-Nawwâs ibn Sam'ân raconte : "Un matin, le Messager de Dieu, que Dieu le bénisse et le salue, parla du Trompeur. Il baissait (tantôt la voix) et l'élevait (tantôt). Bientôt nous nous mîmes à imaginer le (Trompeur) dans des palmiers.
Lorsque nous repartîmes en soirée auprès du (Prophète), il reconnut cet état dans lequel nous étions.
Il nous dit donc : "Que vous arrive-t-il ?"
Nous dîmes : "Messager de Dieu, ce matin tu as parlé du Trompeur, et tu as baissé et élevé, au point que nous nous sommes mis à l'imaginer (présent) dans des palmiers."
Il nous dit alors : "Autre chose que le Trompeur est ce que je crains le plus pour vous ! Si le (Trompeur) sort alors que je suis parmi vous, je serai son adversaire par rapport à vous. Et s'il sort alors que je ne suis plus parmi vous, chacun sera l'adversaire (du Trompeur) pour lui-même, et Dieu est Celui à qui je confie chaque musulman. (...)" (Muslim, 2937).

2) "عن عروة قالت أم سلمة: "ذكرت المسيح الدجال ليلة، فلم يأتني النوم، فلما أصبحت دخلت على رسول الله صلى الله عليه وسلم فأخبرته. فقال: "لا تفعلي! فإنه إن يخرج وأنا فيكم يكفيكم الله بي؛ وإن يخرج بعد أن أموت يكفيكم الله بالصالحين." ثم قام فقال: "ما من نبي إلا قد حذر أمته (يعني منه)؛ وإني احذركموه. إنه أعور وإن الله تعالى ليس بأعور". قال الذهبي: إسناده قوي"
Ummu Salama raconte : "Une nuit, je me rappelai (l'épreuve que constituera) le Messie Trompeur. Je ne trouvai alors pas le sommeil. Le matin, je me rendis auprès du Messager de Dieu, que Dieu le bénisse et le salue, et l'en informai.
Il me dit alors : "Ne fais pas ainsi ! Car s'il sort alors que je suis parmi vous, Dieu vous sera suffisant (par rapport à lui) par mon moyen. Et s'il sort après que je meure, Dieu vous sera suffisant (par rapport à lui) par le moyen des pieux."
Puis il se leva et dit : "Il n'est pas un prophète qui n'ait mis en garde sa Communauté (contre le faux Messie). Et je vous mets en garde contre lui. Il est borgne. Et Dieu, Elevé, n'est pas borgne" (cité dans An-Nihâya, Ibn Kathîr, p. 94).

3) "عن عائشة رضي الله عنها، قالت: دخل علي رسول الله صلى الله عليه وسلم وأنا أبكي، فقال لي: "ما يبكيك؟" قلت: يا رسول الله ذكرت الدجال فبكيت." فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم: "إن يخرج وأنا حي كفيتكموه، وإن يخرج الدجال بعدي فإن ربكم عز وجل ليس بأعور"
Aïcha raconte : "Le Messager de Dieu, que Dieu le bénisse et le salue, entra chez moi alors que je pleurai.
Il me dit : "Qu'est-ce qui te fait pleurer ?"
Je dis : "Messager de Dieu, je pensai à (la venue du) Trompeur, alors j'ai pleuré."
Le Messager de Dieu, que Dieu le bénisse et le salue, dit alors : "S'il sort alors que je suis vivant, je vous serai suffisant face à lui. Et si le Trompeur sort après moi, alors (rappelez-vous que) votre Pourvoyeur n'est pas borgne. (...)" (cité dans At-Tasrîh bi mâ tawâtara fî nuzûl il-massîh, hadîth n° 33, p. 196).

4) "عن شهر بن حوشب، عن أسماء بنت يزيد، قالت: كنا مع النبي صلى الله عليه وسلم في بيته فقال: "إذا كان قبل خروج الدجال بثلاث سنين، حبست السماء ثلث قطرها، وحبست الأرض ثلث نباتها، فإذا كانت السنة الثانية حبست السماء ثلثي قطرها، وحبست الأرض ثلثي نباتها، فإذا كانت السنة الثالثة حبست السماء قطرها كله، وحبست الأرض نباتها كله، فلا يبقى ذو خف، ولا ظلف إلاهلك.
فيقول الدجال للرجل من أهل البادية: أرأيت إن بعثت إبلك ضخاما، ضروعها عظاما أسنمتها أتعلم أني ربك؟ فيقول: نعم. فتمثل له الشياطين على صورة فيتبعه.
ويقول للرجل أرأيت إن بعثت أباك، وابنك ومن تعرف من أهلك أتعلم أني ربك؟ فيقول: نعم. فتمثل له الشياطين على صورهم، فيتبعه
."
ثم خرج رسول الله صلى الله عليه وسلم وبكى أهل البيت.
ثم رجع رسول الله صلى الله عليه وسلم، ونحن نبكي. فقال: "ما يبكيكم؟" فقلت: يا رسول الله ما ذكرت من الدجال فوالله إن أمة أهلي لتعجن عجينها فما تبلغ حتى تكاد تتفتت من الجوع، فكيف نصنع يومئذ؟ فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم: "يكفي المؤمنين من الطعام والشراب يومئذ: التكبير، والتسبيح، والتحميد." ثم قال: "لا تبكوا، فإن يخرج الدجال، وأنا فيكم فأنا حجيجه، وإن يخرج بعدي فالله خليفتي على كل مسلم"".

4') "عن شهر بن حوشب، عن أسماء بنت يزيد الأنصارية، قالت: كان رسول الله صلى الله عليه وسلم في بيتي فذكر الدجال فقال:
"إن بين يديه ثلاث سنين، سنة تمسك السماء ثلث قطرها، والأرض ثلث نباتها، والثانية تمسك السماء ثلثي قطرها، والأرض ثلثي نباتها، والثالثة تمسك السماء قطرها كله، والأرض نباتها كله، فلا يبقى ذات ضرس، ولا ذات ظلف من البهائم، إلا هلكت.
وإن أشد فتنة، يأتي الأعرابي فيقول: أرأيت إن أحييت لك إبلك ألست تعلم أني ربك قال: فيقول: بلى فتمثل الشياطين له نحو إبله كأحسنما تكون ضروعها، وأعظمه أسنمة. قال: ويأتي الرجل قد مات أخوه، ومات أبوه فيقول: أرأيت إن أحييت لك أباك، وأحييت لك أخاك ألست تعلم أني ربك فيقول: بلى فتمثل له الشياطين نحو أبيه، ونحو أخيه
"
قالت: ثم خرج رسول الله صلى الله عليه وسلم لحاجة له ثم رجع، (قالت:) والقوم في اهتمام وغم مما حدثهم به. قالت: فأخذ بلحمتي الباب وقال: "مهيم أسماء؟" قالت: قلت: يا رسول الله، لقد خلعت أفئدتنا بذكر الدجال قال: "وإن يخرج وأنا حي فأنا حجيجه، وإلا فإن ربي خليفتي على كل مؤمن." قالت أسماء: يا رسول الله، إنا والله لنعجن عجينتنا فما نختبزها حتى نجوع، فكيف بالمؤمنين يومئذ؟ قال: "يجزيهم ما يجزي أهل السماء من التسبيح والتقديس"

Asmâ' bint Yazîd raconte : "Le Messager de Dieu, que Dieu le bénisse et le salue, se trouvait chez moi. Il parla du Trompeur et dit : "Avant lui [= le Dajjâl] il y aura 3 années (particulières) : une année où le ciel retiendra le tiers de sa pluie et la terre le tiers de sa production. La seconde année le ciel retiendra les deux tiers de sa pluie et la terre les deux tiers de sa production. La troisième année le ciel retiendra la totalité de sa pluie et la terre la totalité de sa récolte. Il n'y aura alors aucun animal doté de molaire [= canine*] ni aucun animal doté de sabot qui ne meure. (...)"
Plus loin on lit ceci dans le récit de Asmâ' bint Yazîd : "Puis le Messager de Dieu est sortit pour quelque affaire. (Puis) il revint ; les gens présents étaient soucieux et préoccupés à cause de ce qu'il leur avait dit. (Nous pleurions.)
Il tint les deux montants de la porte et dit : "Que se passe-t-il, Asmâ' ? Qu'est-ce qui vous fait pleurer ?"
Je lui dis : "Messager de Dieu, tu as arraché nos coeurs par la mention du Trompeur !"
Il dit alors : "Ne pleurez pas. S'il sort alors que je suis vivant, je serai son adversaire. Sinon, Dieu est Celui à Qui je confie chaque croyant."
Elle dit : "Messager de Dieu, par Dieu, nous pétrissons notre pâte, et nous n'avons pas fini de la faire cuire que nous éprouvons la faim. Comment (feront) les croyants ce jour-là ?"
Le Prophète répondit : "Leur suffira ce qui suffit aux gens du ciel : proclamer la Pureté de Dieu (at-tasbîh) et proclamer la Sainteté de Dieu (at-taqdîs)" (Ahmad, 27568, 27579) (la seconde version a été citée dans An-Nihâya, pp. 92-93) (le transmetteur Shah'r ibn Hawshab pose problème quant à sa fiabilité).
(* C'est ce qui ressort du commentaire de 'Alî al-Qârî' in Mirqât.)

-
En fait le Trompeur ne pourra établir son règne sur la Terre qu'à cause de la faiblesse spirituelle, morale et physique généralisée de la Umma de Muhammad (sur lui soit la paix) :

C'est ce qu'expriment ces propos de deux Compagnons :

"قال أبو الطفيل الليثي: كنت بالكوفة، فقيل: قد خرج الدجال! فأتينا حذيفة بن أسيد، فقلت: هذا الدجال قد خرج! فقال: اجلس. فجلست.
فنودي: إنها كذبة صباغ.
فقال حذيفة: إن الدجال لو خرج في زمانكم لرمته الصبيان بالخذَف. ولكنه يخرج في نقص من الناس، وخفة من الدين، وسوء ذات بين. فيرد كل منهل، وتطوى له الأرض طي فروة الكبش؛ حتى يأتي المدينة فيغلب على خارجها، ويمنع داخلها؛ ثم جبل إيلياء فيحاصر عصابة من المسلمين"

Abu-t-Tufayl al-Laythî raconte : "J'étais à Kûfa, quand la (rumeur) dit : "Le Trompeur est apparu !" Nous nous rendîmes alors auprès de Hudhayfa ibn Assîd, et je lui dis : "Voilà le Trompeur qui est sorti !?"
Il me dit : "Assieds-toi."
Je m'assis alors, et (peu de temps après) proclamation fut faite : "Ceci était une pure invention !"
Hudhayfa dit alors :
"Si le Trompeur sortait à votre époque, les enfants lui lanceraient des petits cailloux !
Mais il sortira à (une époque) où
les hommes [= les croyants à la foi complète] seront peu nombreux, le Dîn sera léger, et les relations entre (croyants) seront mauvaises
.
Alors il passera dans chaque vallée. La Terre sera pliée pour lui, comme est pliée la fourrure du bélier.
Jusqu'à ce qu'il vienne à Médine ; il aura alors le dessus sur l'extérieur de (Médine), et sera empêché d'entrer à l'intérieur.
Puis (il se rendra à) Bayt ul-Maqdis et assiègera un groupe de musulmans. (...)"
(At-Tasrîh, n° 20).

"وتكون آية خروجه: تركهم الأمر بالمعروف والنهي عن المنكر، وتهاوناً بالدماء.
وإذا ضيعوا الحكم، وأكلوا الربا، وشيدواالبناء، وشربوا الخمور، واتخذوا القيان، ولبسوا الحرير، وأظهروا بزة آل فرعون، ونقضوا العهد، وتفقهوا لغير الدين، وزينوا المساجد، وخربوا القلوب، وقطعوا الأرحام، وكثرت القراء، وقلت الفقهاء، وعطلت الحدود، وتشبه الرجال بالنساء والنساء بالرجال، فتكافى الرجال بالرجال والنساء بالنساء: بعث الله عليهم الدجال فسلط عليهم حتى ينتقم منهم.
وينحاز المؤمنون إلى بيت المقدس"

Ibn Abbâs aurait dit :
"Et le signe de sa sortie sera : le fait que les (musulmans) auront délaissé le fait d'ordonner le bien et d'interdire le mal ; le peu de valeur accordé aux vies humaines.
Lorsqu'ils auront gâché le jugement qu'ils rendent ; qu'ils auront mangé l'intérêt ; qu'ils auront renforcé la construction ; qu'ils boiront de l'alcool ; qu'ils prendront des chanteuses ; qu'ils se vêtiront de soie ; qu'ils se vêtiront à la façon de Pharaon ; qu'ils trahiront la parole donnée ; qu'ils apprendront la science religieuse pour autre chose que pour le Dîn ; qu'ils enjoliveront les mosquées et garderont les coeurs en ruine ; qu'ils rompront les liens familiaux ; que les Qurrâ' seront nombreux et les Fuqahâ' peu nombreux ; que les sanctions seront délaissées ; que les hommes imiteront les femmes et les femmes les hommes et qu'alors des hommes vivront (intimement) avec des hommes et des femmes avec des femmes : Dieu suscitera le Trompeur et lui donnera le dessus sur eux ; Il les sanctionnera ainsi.
Et les croyants se replieront à Bayt ul-Maqdis"
(At-Tasrîh, n° 48, pp. 221-222, dha'îf).
Cela est dha'îf, mais beaucoup de Signes ici mentionnés sont rapportés de façon sahîh ailleurs. Ainsi :
- "عن أبي هريرة رضي الله عنه، عن رسول الله صلى الله عليه وسلم، قال: "سيأتي على أمتي زمان تكثر فيه القراء، وتقل الفقهاء ويقبض العلم، ويكثر الهرج." قالوا: وما الهرج يا رسول الله؟ قال: "القتل بينكم! ثم يأتي بعد ذلك زمان يقرأ القرآن رجال لا يجاوز تراقيهم. ثم يأتي من بعد ذلك زمان يجادل المنافق الكافر المشرك بالله المؤمن بمثل ما يقول" :
"Viendra sur ma Umma une époque où les Qurrâ' seront nombreux et les Fuqahâ' peu nombreux, où le 'Ilm sera repris et où le Harj sera abondant.
- Qu'est donc le Harj ? - C'est le Meurtre entre vous.
Ensuite, après cela viendra une époque où réciteront le Coran des hommes qui seront tels que (leur récitation) ne dépassera pas leurs clavicules.
Ensuite, après cela viendra une époque où l'homme Munâfiq, Kâfir, Mushrik billâh, débattra avec le Mu'min par le moyen de chose semblable à ce qui lui dit"
(al-Hâkim : Nihâyat ul-'âlam, p. 100).

-
C'est ce qu'exprime également le propos du Prophète cité plus haut : "Autre chose que le Trompeur est ce que je crains le plus pour vous !"

Ce que le Prophète craignait particulièrement pour sa Umma, c'est :

--- les dirigeants/ leaders qui propagent l'égarement (Dhalâl) dans la Umma : "عن أبي ذر، قال: كنت أمشي مع رسول الله صلى الله عليه وسلم فقال: "لغير الدجال أخوفني على أمتي!" قالها ثلاثا. قال: قلت: يا رسول الله، ما هذا الذي غير الدجال أخوفك على أمتك؟ قال: "أئمة مضلين" (Ahmad, 21296-21297, chaîne excellente d'après Abû Ghudda, chaîne faible d'après d'autre) ;

--- l'agir par ostentation : "عن أبي سعيد قال: خرج علينا رسول الله صلى الله عليه وسلم ونحن نتذاكر المسيح الدجال، فقال: "ألا أخبركم بما هو أخوف عليكم عندي من المسيح الدجال؟" قال: قلنا: بلى. فقال: "الشرك الخفي، أن يقوم الرجل يصلي فيزين صلاته لما يرى من نظر رجل" (Ibn Mâja, 4204, dha'îf).

--- l'arrivée d'une plus grande richesse matérielle : cela est en soi un bienfait, mais comporte aussi des risques pour beaucoup d'hommes de la société. Quand de nombreux Ansâr vinrent dans sa mosquée pour la prière de l'aube (ils avaient entendu que Abû 'Ubayda avait rapporté des biens de al-Bahrayn), après leur avoir dit : "Bonne nouvelle ! Ayez espoir de ce qui vous réjouit", le Prophète ajouta : "Ce n'est pas la pauvreté que je crains pour vous. Mais ce par rapport à quoi j'éprouve de la crainte c'est que ce monde soit étendu sur vous comme il l'a été sur ceux qui étaient avant vous, que vous entriez alors en compétition par rapport à lui comme l'ont fait ceux (qui étaient avant vous), et qu'il vous distrait alors comme il les avait distraits" (al-Bukhârî, 6061 etc., Muslim, 2961).
Une autre fois, le Prophète a dit : "Ce que je crains pour vous c'est ce qui sera ouvert sur vous de la fleur de ce monde et de sa parure". Quelqu'un demanda alors si ce qui est bien peut-il ainsi amener le mal. Le Prophète apprécia la question, puis donna l'exemple de l'herbe qui pousse grâce à l'eau du ruisseau : elle peut tuer un animal d'indigestion. Il faut donc, continua-t-il, que l'animal prenne le temps de s'arrêter de manger pour digérer (al-Bukhârî, 6063 etc., Muslim, 1052).

Lire : L'islam recommande-t-il d'être pauvre ou, au contraire, de chercher à être riche ?

-
De même, le Trompeur ne pourra séduire que ceux des musulmans qui ne seront pas assez forts spirituellement et/ou mentalement :

" عن قيس، قال: قال لي المغيرة بن شعبة: ما سأل أحد النبي صلى الله عليه وسلم عن الدجال أكثر ما سألته. وإنه قال لي: "ما يضرك منه؟" قلت: لأنهم يقولون: إن معه جبل خبز، ونهر ماء! قال: "هو أهون على الله من ذلك"
Al-Mughîra ibn Chu'ba raconte : "Personne n'a questionné le Prophète, que Dieu le bénisse et le salue, au sujet du Trompeur plus que je l'ai fait.
(Un jour) le Prophète me dit : "Quel tort pourrait-il te faire ?"
Je lui dis : "(Je suis inquiet) parce qu'on dit qu'il y aura avec lui une montagne de pain et une rivière d'eau."
Le Prophète lui dit alors : "Il est trop vil auprès de Dieu pour cela" (al-Bukhârî 6705, Muslim 2939).
Al-Mughîra voulait dire : "Je crains être séduit par lui à cause de la faim qui règnera et les provisions que lui seul possèdera."
Et le Prophète (sur lui soit la paix) a voulu lui dire ceci : "Il est trop vil auprès de Dieu pour qu'Il permette que le Trompeur réussisse, par ce moyen, à détourner des hommes comme toi, Mughîra : des hommes qui sont croyants dotés de la certitude complète (mûqinîn) et qui sont pieux" (d'après Fat'h ul-bârî 13/116).

-
En fait il s'agit de se préparer spirituellement, mentalement et matériellement. Or l'angoisse est justement contre-productive à cet égard : elle paralyse et empêche la réflexion et l'action :

Le Prophète (sur lui soit la paix) a conseillé aux croyants de faire 3 choses pour éviter de tomber dans la tromperie du Borgne Grand Menteur :
a) réciter la sourate al-Kahf [18ème sourate du Coran] :

--- mémoriser les 10 premiers versets de cette sourate al-Kahf :
----- "عن أبي الدرداء، أن النبي صلى الله عليه وسلم، قال: من حفظ عشر آيات من أول سورة الكهف، عصم من الدجال" (M 808) (c'est cette version, avec "awwal", qui est mahfûz d'après al-Albânî : As-Silsila as-sahîha, 2/123-125) ;

--- réciter toute la sourate al-Kahf chaque vendredi :
----- "عن علي بن أبي طالب قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم من قرأ سورة الكهف يوم الجمعة فهو معصوم إلى ثمانية أيام من كل فتنة تكون فإن خرج الدجال عصم منه" (Al-Ahâdîth al-mukhtâra,  adh-Dhiyâ' al-maqdissî, dha'îf d'après al-Arna'ût : note sur Zâd ul-Ma'âd 1/378) ;

--- quand le Trompeur sera apparu : réciter face à lui les versets du début de sourate al-Kahf :
----- "فمن أدركه منكم، فليقرأ عليه فواتح سورة الكهف؛ فإنها جواركم من فتنته" (Abû Dâoûd, 4321 ; la première phrase est également rapportée par Muslim, 2937) ;
----- "Celui qui aura affaire à son feu, qu'il demande la protection de Dieu et récite les versets du début de al-Kahf, son feu deviendra alors pour lui fraîcheur et paix" (FB 13/124) ;
----- "عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه، قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: "من قرأ سورة الكهف كما أنزلت، كانت له نورا يوم القيامة من مقامه إلى مكة؛ ومن قرأ عشر آيات من آخرها ثم خرج الدجال لم يسلط عليه؛ ومن توضأ ثم قال (...)" (Al-Mustad'rak, al-Hâkim) ;

2) considérer que le Trompeur est borgne et que Dieu ne peut pas être borgne (al-Bukhârî, 6708, Abû Dâoûd, 4320) ;
3) enfin, quand il sera apparu : ne pas aller voir ses actions par curiosité, mais tout au contraire s'éloigner de lui autant que possible (Abû Dâoûd, 4319).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Print Friendly, PDF & Email