b - Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) faisait-il des Ijtihâds ?

Lorsque, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), le musulman a devant lui 2 actions en concurrence : il ne pourra pratiquer qu'une seule des 2 et devra délaisser l'autre. Comment devra-t-il faire pour évaluer l'importance de chacune de ces 2 actions, puis choisir ? "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 1/3

- I) Le Coran et la Sunna orientent déjà notre raison à propos de qu'est-ce qui prédomine de Maslaha et de Mafsada au sein des actions humaines ('amal) liées aux différents objets ('ayn) : Ainsi, Dieu a dit explicitement de…

Quand le Prophète (صلى الله عليه وسلّم) prenait en considération les données du Réel (الواقع) dans certain de ce qu'il disait et faisait. (4ème partie.)

– I) Il y a certes des points au sujet desquels le Prophète (صلى الله عليه وسلّم) est demeuré sur une posture : Les propositions différentes (voire parfois les critiques) ou les incompréhensions de ceux qui étaient avec lui ne…

Des cas où, après un Ijtihad précédent, le Prophète (sur lui soit la paix) changea d'avis : soit suite à une Révélation ; soit suite à l'expérience du Réel ; soit suite à une nouvelle Réflexion ; soit suite à une Proposition d'un Compagnon. (Troisième partie)

Dans la Première Partie, puis dans la Seconde Partie de ce thème, nous avons vu que : – dans l'ensemble de ce que le Prophète (sur lui soit la paix) a dit de faire : il y a ce qu'il…

Tout ce que le Prophète (sur lui soit la paix) a dit de faire, cela lui a-t-il été révélé ? ou bien une partie est-elle le résultat de son ijtihad ? (Seconde Partie)

Dans la Première Partie, nous avons démontré que s'il y a de nombreuses choses que le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) a dit de faire ta'abbudan, il est d'autres choses qu'il a dit de faire maslahatan. Voici…

Dans l'ensemble de la Sunna du Prophète - sur lui soit la paix - (surtout, ici : ce qu'il a dit de faire), il y a une partie qui a été énoncée par Ta'abbud (تعبّد), et une autre par Maslaha (مصلحة). Et dans l'ensemble de ce qu'il a dit de faire par Ta'abbud, il y a ce qu'il a dit en tant que Messager (et qui est donc général), mais il y a aussi ce qu'il a dit en tant que médiateur seulement (et qui n'était pas obligatoire), ce qu'il a dit en tant que juge (qui est propre aux juges), et ce qu'il a dit en tant que chef politique (et qui est propre aux chefs politiques). (Première Partie)

- I) Différents états du prophète Muhammad (sur lui soit la paix) : Le Prophète (sur lui soit la paix) était chargé d'expliciter, par ses paroles, ses actions et ses silences, le Coran. A cet égard il était : –…

Ibn Sayyâd était-il le futur Dajjâl, ou pas ?

– Le texte du Coran, le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) l'a reçu intégralement en révélation. – Par contre, pour ce qui est de sa Sunna : --- les principes généraux (al-kulliyyât / al-jâwâmi'), il les tous…

Pourquoi se référer non seulement au Coran mais aussi aux Hadîths ?

Certaines personnes disent se suffire de la référence au Coran et que la référence aux Hadîths n'est non seulement pas nécessaire, mais est même nocive dans la mesure où on donne au Prophète la même place qu'à Dieu en terme…

Quand les Compagnons du Prophète le questionnaient et discutaient

Question : Pourquoi l'islam n'a-t-il pas voulu que les gens se trouvant dans l'entourage du Prophète lui posent des questions ou lui fassent des objections ? Cette interdiction de proposer au Prophète autre chose que ce qu'il a dit, n'est-ce…