- Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف)

En tant que musulman, peut-on/ doit-on (li Maslaha) être présent dans une assemblée où l'action que nous considérons interdite est ouvertement commise ?

Avant-propos : --- Boire une quantité conséquente d'alcool a été interdit pour lui-même : cela provoque l'ivresse. --- Boire une toute petite quantité d'alcool, seulement décelable par ses sens mais insuffisante pour provoquer l'ivresse, cela constitue également un interdit. ---…

Le terme "'Urf" / "Ma'rûf" désigne à la fois : "Ce qui est Bien", et : "Ce qui est d'usage /bienséant" - المعروف المعيّن بالشرع، والمعروف المفوَّض تفصيله إلى عادة الناس

"'Urf" et "Ma'rûf" sont synonymes. C'est bien pourquoi dans le Coran on lit : "وَأْمُرْ بِالْمَعْرُوفِ" (Coran 31/17), et aussi : "وَأْمُرْ بِالْعُرْفِ" (Coran 7/199). Al-Bukhârî écrit ainsi : "العُرْفُ: المَعرُوفُ" (Al-Jâmi' us-Sahîh). On lit également dans Lissân ul-'Arab :…

فقه المآلات : Le musulman a devant lui la possibilité de pratiquer telle Action de Bien. Cependant, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), la pratique de cette Action de Bien est susceptible d'entraîner (في المآل) un Problème (Mafsada). Que devra alors faire ce musulman : pratiquer l'Action, sans autre considération ? ou bien considérer la nature et le degré de cette Mafsada, ainsi que la probabilité de son entraînement ? "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 2/3

----- Dans les cas cités dans le premier article sur le sujet, il y avait évaluation entre l'avantage (Maslaha) et l'inconvénient (Mafsada) que présente chacun de deux actes qui s'opposent, et qui sont distincts et tous deux présents à l'instant…

La "hîla" (الحِيْلَة), astuce permettant de "contourner" la règle, est-elle autorisée ? - مسألة الاحتيال

La "hîla" est chose différente de la "dharî'a". – La "dharî'a" est un acte qui est en soi autorisé mais qui est très susceptible de conduire l'homme à faire un autre acte, qui est, lui, interdit, déconseillé, recommandé ou obligatoire.…

Dans une transaction, est-ce seulement le nom, ou bien la réalité qui est à considérer ? (هل العبرة في العقود للألفاظ والمباني، أم للمقاصد والمعاني ؟)

Wahba az-Zuhaylî écrit que 2 grandes tendances apparaissent comme réponse à cette question... – L'école shafi'ite considère le nom donné à la transaction, la forme extérieure de celle-ci, et la formule employée lors de sa conclusion. Dès lors, si deux…

Ce qui conduit à un acte interdit /obligatoire, est-il lui aussi interdit /obligatoire ? (سَدُّ الذريعة و فَتْحُ الذريعة)

I) Qu'est-ce qu'une dharî'a (ذريعة) ? La "dharî'a" (plur. dharâï') est un acte qui est en soi autorisé mais qui est très susceptible de conduire l'homme à faire un autre acte, qui est, lui, interdit, déconseillé, recommandé ou obligatoire. La…

Ce sans quoi l'acte obligatoire n'est pas accompli, est-ce aussi obligatoire ? (المُقَدِّمَة) (ما لا يَتِمّ الواجب إلا به، هل هو واجب ؟)

I) Qu'est-ce qu'une muqaddima (المُقَدِّمَة) ? Les textes des sources – Coran et Sunna – disent d'un acte donné qu'il est obligatoire. Cependant, cet acte dépend, pour pouvoir être accompli, d'un second acte. Ce second autre acte est désigné sous…