La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité

Articles de la Catégorie ‘- Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف)’

En tant que musulman, peut-on/ doit-on (li Maslaha) être présent dans une assemblée où l'action que nous considérons interdite est ouvertement commise ?

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف), O- La vie quotidienne

Avant-propos :
--- Boire une quantité conséquente d'alcool a été interdit pour lui-même : cela provoque l'ivresse.
--- Boire une toute petite quantité d'alcool, seulement décelable par ses sens mais insuffisante pour provoquer l'ivresse, cela constitue également un interdit.
--- S'assoir à une table où quelqu'un d'autre boit de l'alcool a été également interdit par la Sunna.
Ces deux [...]

Lire la suite»


Le terme "'Urf" / "Ma'rûf" désigne à la fois : "Ce qui est Bien", et : "Ce qui est d'usage /bienséant" - المعروف المعيّن بالشرع، والمعروف المفوَّض تفصيله إلى عادة الناس

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف), Culture, identité, communauté, nationalité, c - Les Normes religieuses et la Raison humaine

"'Urf" et "Ma'rûf" sont synonymes. C'est bien pourquoi dans le Coran on lit : "وَأْمُرْ بِالْمَعْرُوفِ" (Coran 31/17), et aussi : "وَأْمُرْ بِالْعُرْفِ" (Coran 7/199). Al-Bukhârî écrit ainsi : "العُرْفُ: المَعرُوفُ" (Al-Jâmi' us-Sahîh).
On lit également dans Lissân ul-'Arab : "والعُرْفُ والعَارِفَة والمَعرُوفُ وَاحِدٌ؛ ضِدُّ النُّكْرِ" (Lissân ul-'Arab).
-
Quelques textes :
- "وَالْوَالِدَاتُ يُرْضِعْنَ أَوْلَادَهُنَّ حَوْلَيْنِ كَامِلَيْنِ لِمَنْ [...]

Lire la suite»


Ce que le Coran ou la Sunna ont déclaré "obligatoire" ou "interdit", mais seulement par mesure de précaution (فتح الذريعة أو سدّ الذريعة) (part. 2/2)

Article classé dans la catégorie: - Interprétation selon la Ratio Legis, pour restreindre ou étendre la norme (تعليل الحكم فتخصيصه أو تعديته) - Raisonnement par Analogie (القياس), - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف), b - Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) faisait-il des Ijtihâds ?

Extrait d'un précédent article :
Muqaddima (مقدمة), Dharî'a (ذريعة), et Wassîla (وسيلة) : quelle différence ?
– La "muqaddima" (مقدمة) est l'acte qui, bien que relevant en soi de la permission originelle, est tel qu'un autre acte, qui, est, lui, obligatoire, recommandé, déconseillé ou interdit, dépend de lui pour être accompli. C'est donc la [...]

Lire la suite»


فقه المآلات : Le musulman a devant lui la possibilité de pratiquer telle Action de Bien. Cependant, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), la pratique de cette Action de Bien est susceptible d'entraîner (في المآل) un Problème (Mafsada). Que devra alors faire ce musulman : pratiquer l'Action, sans autre considération ? ou bien considérer la nature et le degré de cette Mafsada, ainsi que la probabilité de son entraînement ? "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 2/3

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف), - ii - Bienfait (Maslaha, مصلحة) et Méfait (Mafsada, مفسدة)

----- Dans les cas cités dans le premier article sur le sujet, il y avait évaluation entre l'avantage (Maslaha) et l'inconvénient (Mafsada) que présente chacun de deux actes qui s'opposent, et qui sont distincts et tous deux présents à l'instant T : il s'agissait de procéder à cette évaluation pour choisir auquel des deux avoir [...]

Lire la suite»


La "hîla" (الحِيْلَة), astuce permettant de "contourner" la règle, est-elle autorisée ? - مسألة الاحتيال

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف)

La "hîla" est chose différente de la "dharî'a".
– La "dharî'a" est un acte qui est en soi autorisé mais qui est très susceptible de conduire l'homme à faire un autre acte, qui est, lui, interdit, déconseillé, recommandé ou obligatoire.
Les ulémas considèrent ici le degré de probabilité de l'entraînement du second acte par le premier.
– La "hîla", elle, [...]

Lire la suite»


Dans une transaction, est-ce seulement le nom, ou bien la réalité qui est à considérer ? (هل العبرة في العقود للألفاظ والمباني، أم للمقاصد والمعاني ؟)

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف)

Wahba az-Zuhaylî écrit que 2 grandes tendances apparaissent comme réponse à cette question...
– L'école shafi'ite considère le nom donné à la transaction, la forme extérieure de celle-ci, et la formule employée lors de sa conclusion.
Dès lors, si deux personnes emploient deux transactions qui en soi sont licites mais une fois mises bout à bout conduisent [...]

Lire la suite»


Peut-on transformer quelque chose d'illicite pour en obtenir un produit licite ? (مسألة تغيير العين الخبيث للانتفاع منه) - Et si on a procédé à un léger changement de la chose illicite, de sorte que son nom a changé, la règle d'illicité s'applique-t-elle toujours ?

Article classé dans la catégorie: - Interprétation selon la Ratio Legis, pour restreindre ou étendre la norme (تعليل الحكم فتخصيصه أو تعديته) - Raisonnement par Analogie (القياس), - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف)

Deux questions quant aux objets dont le nom a été mentionné dans le Coran ou la Sunna relié à une règle précise (hukm) :
Première question : Parfois une légère transformation se produit dans l'objet, qui entraîne un changement de nom ; suffit-elle, ou bien est-ce une transformation de la nature même qui est nécessaire pour [...]

Lire la suite»


Ce qui conduit à un acte interdit /obligatoire, est-il lui aussi interdit /obligatoire ? (سَدُّ الذريعة و فَتْحُ الذريعة)

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف)

I) Qu'est-ce qu'une dharî'a (ذريعة) ?
La "dharî'a" (plur. dharâï') est un acte qui est en soi autorisé mais qui est très susceptible de conduire l'homme à faire un autre acte, qui est, lui, interdit, déconseillé, recommandé ou obligatoire.
La "dharî'a" est chose différente de la "muqaddima" :

– la "muqaddima" est l'acte [...]

Lire la suite»


Ce sans quoi l'acte obligatoire n'est pas accompli, est-ce aussi obligatoire ? (المُقَدِّمَة) (ما لا يَتِمّ الواجب إلا به، هل هو واجب ؟)

Article classé dans la catégorie: - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف)

I) Qu'est-ce qu'une muqaddima (المُقَدِّمَة) ?
Les textes des sources – Coran et Sunna – disent d'un acte donné qu'il est obligatoire. Cependant, cet acte dépend, pour pouvoir être accompli, d'un second acte. Ce second autre acte est désigné sous le nom de "muqaddima" du premier acte, lequel premier acte est dit, par rapport au second [...]

Lire la suite»


Puis-je fournir à autrui ce dont il fera une utilisation illicite ? (مَسْألَةُ الإعانَة عَلي الحَرَام)

Article classé dans la catégorie: - Halal wa haram (حلال وحرام), - Ta'âwun (التعاون) ; Muqaddima (المقدمة) ; Dharî'a (الذريعة) ; Hîla (الحيلة) ; 'Urf, l'Usage (العُرف), U- Finances et économie

Deux questions :
– Puis-je être commerçant (importateur ou grossiste) d'alcool ? Puis-je travailler dans un bar comme serveur d'alcool ?
– A quel degré sommes-nous responsables de ce que nous fournissons aux gens ? Je vends des téléphones pas cher. Je peux me dire : si par mon intermédiaire ils paient moins cher le téléphone, ils [...]

Lire la suite»