--- Quelques règles liées à la langue arabe

Lorsqu'un même nom renvoie à deux choses ayant quelque chose en commun mais ayant aussi des points de différence - Et lorsque deux noms différents renvoient à la même réalité - Par ailleurs : Quelle différence y a-t-il entre "مثل" ("Mithl") et "شبه" ("Shib'h") ? (2/3)

La chose semblable se dit "Mithl" (مثل), ou "Mathîl" (مثيل). Elle se dit aussi : "نظير" : "Nazîr", comme ar-Râghib l'a écrit : "والنظير: المثيل" (Al-Muf'radât). Ibn 'Âshûr définit le "Mithl" ("semblable") en ces termes : "والمثل أصله النظير والمشابه،…

Mithl, Mathal et Mithâl : que désignent ces termes ? (1/3) - المِثل والمَثل والمثال

- I) La racine trilitère arabe "م-ث-ل" / "M-Th-L" recèle deux sens principaux : --- a) "نصب" : ériger ; --- b) "صور" : donner forme à / dessiner. Ar-Râghib al-Asfahânî écrit : "أصل المثول: الانتصاب. والممثل: المصور على مثال…

Qu'est-ce qu'un "Kinâya" (une formule dont il faut retenir non pas le sens apparent de ses mots, mais ce que cela implique, ou ce qui en est impliqué) ? Y a-t-il de tels termes dans le Coran et la Sunna ? - الكناية

- Chez les spécialistes de la rhétorique arabe, on trouve le terme Kinâya avec le sens qui va suivre : ----- La situation normale est que le terme/ la formule qu'il a choisi(e), le locuteur l'emploie en ayant comme objectif…

Différents types de rapport d'annexion (إضافة) et différentes significations de chaque type de rapport d'annexion

Lorsqu'un terme est en rapport d'annexion avec un autre (par exemple : "le Rûh de Zayd"), cela n'a pas toujours la même signification ! Ainsi : --- Dans le verset où Dieu dit : "وَنَفَخْتُ فِيهِ مِن رُّوحِي" : "et…

Dans le Coran et la Sunna, le nom pluriel précédé de l'article défini "Al-" induit normalement une généralité absolue, mais parfois une généralité seulement relative : "Les hommes" (النَّاس) ; "Les polythéistes" (الْمُشْرِكُونَ) ; "Les juifs" (الْيَهُود) ; "Les chrétiens" (النَّصَارَى) (III - 1/2)

Avant d'exposer le détail de cela, voici quelques exemples où cela apparaît de façon très évidente : – Faisant les éloges des Compagnons, à qui une ou quelques personnes étaient venues dire, après la bataille de Uhud, que les Quraysh s'étaient rassemblés pour…

Dans le texte du Coran et de la Sunna, le terme "tout" (كلّ) induit parfois une généralité (عموم) non pas absolue mais seulement relative (إضافي) de la chose qu'il qualifie (III - 2/2)

Quand on cherche à connaître le contenu du texte du Coran, il est impératif d'avoir quelques principes préalables nous permettant de mieux le comprendre. Le fait est qu'on voit aujourd'hui certaines personnes qui appréhendent certains passages coraniques selon uniquement le sens…