--- Quelques règles liées à la langue arabe

Dans le Coran et la Sunna, le nom pluriel précédé de l'article défini "Al-" induit normalement une généralité absolue, mais parfois une généralité seulement relative : "Les hommes" (النَّاس) ; "Les polythéistes" (الْمُشْرِكُونَ) ; "Les juifs" (الْيَهُود) ; "Les chrétiens" (النَّصَارَى) (III - 1/2)

Avant d'exposer le détail de cela, voici quelques exemples où cela apparaît de façon très évidente : – Faisant les éloges des Compagnons, à qui une ou quelques personnes étaient venues dire, après la bataille de Uhud, que les Quraysh s'étaient rassemblés pour…

Dans le texte du Coran et de la Sunna, le terme "tout" (كلّ) induit parfois une généralité (عموم) non pas absolue mais seulement relative (إضافي) de la chose qu'il qualifie (III - 2/2)

Quand on cherche à connaître le contenu du texte du Coran, il est impératif d'avoir quelques principes préalables nous permettant de mieux le comprendre. Le fait est qu'on voit aujourd'hui certaines personnes qui appréhendent certains passages coraniques selon uniquement le sens…

Quelle différence entre ce que désigne le terme "عِلْم" et ce que désigne le mot "مَعْرِفة" ?

"Ma'rifa" et "'Ilm" sont deux termes arabes qui désignent le fait de "connaître" et de "savoir", mais dont le sens est nuancé l'un par rapport à l'autre. C'est bien pourquoi d'un côté on dit : "Fulânun ya'rifu-llâha" ("Untel connaît Dieu") mais…