b - Outils complémentaires

Est-ce que le fait pour un musulman d'émettre un avis qui contredit le Ijmâ' constitue-t-il toujours un avis de Kufr ? - (3/3)

A lire au préalable : --- Lire les Ecritures (= Coran et Sunna), mais prendre également connaissance de la Tradition d'interprétation (= Ijtihad des Mujtahidûn) - De l'importance de ne pas contredire le Consensus (الإجماع) des Mujtahidûn - (1/3) ---…

Lire les Ecritures (= Coran et Sunna), mais prendre également connaissance de la Tradition d'interprétation (= Ijtihad des Mujtahidûn) - De l'importance de ne pas contredire le Consensus (الإجماع) des Mujtahidûn - (1/3)

Nos sources sont le Coran et la Sunna. C'est-à-dire que nous faisons le Tahkîm du Coran et de la Sunna. Mais, en sus de nous référer aux Textes de ces deux sources, il nous faut également vérifier la compréhension que…

Lorsque sur une question donnée (mas'ala) il n'y a eu que deux (ou trois, ou quatre, ou plus encore) avis chez tous les Salaf, est-il impossible que des grands savants postérieurs pensent un nouvel avis, par une nouvelle synthèse des textes existant ?

Ce genre de cas de figure constitue ce qui s'appelle un consensus implicite (ijmâ' dhimnî) : c'est-à-dire qu'il n'a existé, parmi les mujtahidûn des 3 premières générations, que par exemple 4 interprétations différentes des textes traitant de tel point donné, et…