c - Quelques principes détaillés

Ibn Sayyâd était-il le futur Dajjâl, ou pas ?

– Le texte du Coran, le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) l'a reçu intégralement en révélation. – Par contre, pour ce qui est de sa Sunna : --- les principes généraux (al-kulliyyât / al-jâwâmi'), il les tous…

Face à des argumentations divergentes, il y a : - les cas où on peut (et on doit) être certain de la rectitude de tel avis (الجزم مع القطع بـ) ; - les cas où il s'agit d'affirmer de façon ferme que c'est tel avis qui est correct (الجزم) ; - les cas où il s'agit de donner préférence à tel avis (الترجيح) ; - les cas où il s'agit de pencher vers tel avis (الميلان) ; - les cas où il s'agit de ne pas se prononcer (التوقف)

- I) Comme nous l'avions exposé dans un précédent article, nous avons 3 choses : - A) avoir les bonnes croyances pures : Dieu est Unique ; Muhammad (sur lui soit la paix) est Son dernier Messager ; les Anges…

Pourquoi le fait de faire "Tafwîdh ul-ma'nâ" des termes (lafz) parlant de "Sifât ullâh" telles que "يدَيَّ" et "اسْتَوَى", cela ne constitue pas une posture de dhalâl mais seulement une khata' ijtihâdî qat'î ?

Dans le Coran et la Sunna figurent des termes tels que "Yadâhu", "Waj'hu rabbika", "Thumma-s'tawâ 'ala-l-'arsh", etc. Doit-on : - appréhender ces termes en leur sens premier ? - ou bien en faire une ta'wîl et en comprendre un sens…

--- Existe-t-il une 'Aqîda Hanafite, une 'Aqîda Shafi'ite, et une 'Aqida Hanbalite ? --- Est-il vrai que les Ahl us-Sunna wa-l-Jamâ'ah sont exclusivement aujourd'hui les adeptes des 4 écoles de Fiqh instituées (Hanafite, Malikite, Shafi'ite et Hanbalite) ?

Deux questions seront en fait traitées tout au long de cet article : --- 1) Existe-t-il une 'Aqîda Hanafite, une 'Aqîda Shafi'ite, une 'Aqîda Hanbalite, comme il existe un Fiqh Hanafite, un Fiqh Malikite, un Fiqh Shafi'ite, un Fiqh Hanbalite ?…

Dans l'ensemble des propos que tiennent ceux qui se réclament de l'islam, qu'est-ce qui fait la différence entre : - le propos de kufr akbar ; - le propos de dhalâl ; - l'erreur ijtihâdî qat'î ; - et l'erreur ijtihâdî zannî ? (4/4)

Nous avions dans les 3 articles précédents (les 757, 758 et 759) présenté un tableau récapitulatif des catégories de divergences d'avis et d'interprétations des textes. Dans l'un d'eux (le 757) nous avons donné un exemple de chaque catégorie. Dans un…

Les degrés de divergences entre tous les avis existant chez ceux qui se réclament de l'islam - درجات الاختلافات الواقعة بين مجموع المنتسبين إلى الإسلام - Des traces de ces différentes catégories chez Ibn Taymiyya (3/4)

Voici nos deux tableaux récapitulatifs des (7 + 1) différents degrés de divergences existant entre tous ceux qui se réclament de l'islam : - - I) Voici ces 7 (+ 1) catégories de divergences d'avis : 1) - A :…

Y a-t-il des preuves dans les Hadîths et les Âthâr, de l'existence des différents degrés de divergence que nous avons exposés ? (صور مذكورة في الأحاديث والآثار، تندرج تحت الدرجات المتعددة للاختلافات) - (2/4)

Nous avons déjà publié dans l'article précédent nos 2 tableaux (arabe et français) récapitulatifs des différents degrés de divergences existant entre tous ceux qui se réclament de l'islam : - - Voici maintenant des Hadîths (du Prophète, que Dieu le…

Tableau (arabe et français) récapitulatif des degrés de divergences entre tous les avis existant chez ceux qui se réclament de l'islam - درجات الاختلافات الواقعة بين مجموع المنتسبين إلى الإسلام - Avec des exemples au travers d'avis et de propos émis par des ulémas et autres - (1/4)

Tout avis différent de celui que tu as appris dans ton enfance ou que tu as entendu de tes shuyûkh de référence, n'est pas systématiquement "un avis de dhalâl" (ou en urdu : "de gumrâhî") ! Parfois cela l'est réellement,…

Ne pas masculiniser la femme - Ne pas féminiser l'homme - Ne pas imiter les personnes de l'autre sexe dans ce qui leur est spécifique. Mais qu'est-ce qui est spécifique à elles ?

Le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) a édicté une règle générale : il a interdit aux hommes d'imiter les femmes, et aux femmes d'imiter les hommes. Les termes exacts du hadîth sont comme suit : "عن ابن…

Le musulman qui, par ignorance, a adopté une croyance erronée ou pratiqué une action cultuelle innovée, et est mort sans se repentir de cela (puisqu'il le croyait juste), se peut-il qu'il soit puni pour cela par Dieu dans l'au-delà, ou cela lui sera-t-il systématiquement pardonné par Dieu ? (II - 1/3)

Nous parlons ici du musulman lambda (de connaissances basiques), qui a appris de ses pères et/ou de ses maîtres une croyance qui est erronée ('aqîda khata' qat'î), ou qui a appris d'eux une pratique qui est innovée (bid'a 'amaliyya), ou…

Que signifie le hadîth qui dit en substance : "Si Dieu châtiait tout le monde, ce ne serait pas injustice de Sa part" ? - Le concept d'injustice (ظُلْم) est-il imaginable (مُتصوَّر) / objet de Capacité (مُمْكِن ومَقدُوْر عليه) au sujet de Dieu ?

Ce hadîth se lit ainsi : "عن زيد بن ثابت، قال: سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول: "لو أن الله عذب أهل سماواته وأهل أرضه، لعذبهم وهو غير ظالم له؛ ولو رحمهم، لكانت رحمته خيرا لهم من أعمالهم"…

Quand le seul avis d'ordre Dînî qui est correct peut être déterminée de façon qat'î (tranchée) - Et quand le seul avis correct ne peut être déterminé que de façon zannî (supposée)

Quand il y a, au sujet d'une mas'alah (question, point) donnée, une divergence d'opinions entre les musulmans, il leur est demandé d'en référer à la Parole de Dieu et à celle de Son Messager pour établir quelle opinion est correcte…

On entend souvent dire que, dans le domaine des Croyances (العقيدة), si divergence il y a eu (entre ceux qui se réclament de l'islam), alors, à part l'un des avis existant, tous les autres avis sont de la déviance (ضلال). Cela est-il vrai ?

1) Les points évoqués dans les textes de l'islam sont de deux types : – les massâ'ïl i'tiqâdiyya (ou : khabariyya, ou : 'ilmiyya) : les points relatifs à des croyances pures ; – et les massâ'ïl 'amaliyya : les points…

Les règles (أحكام) qui orientent la vie du croyant sont de plusieurs niveaux

Les règles (ahkâm) qui sont extraites des textes des sources sont de plusieurs niveaux, qu'il est important d'arriver à distinguer l'un de l'autre. – Niveau 5) Il existe des règles (ahkâm) qui concernent les éléments (ajzâ') composant une action donnée…

Pratiquer le Dîn et agir pour le Dîn

Dans notre article exposant les objectifs supérieurs des enseignements de l'islam (Maqâssid ush-sharî'a), nous avons distingué ce qui suit comme étant 2 objectifs (Maqsad, pluriel : Maqâssid) distincts : – "la pratique personnelle du dîn", c'est-à-dire ce qui fait la relation personnelle…

Lorsque Abu-d-Dardâ' écrivit à Salmân : "Viens dans la terre sanctifiée [Shâm] !"... Salmân lui répondit alors : "Une terre ne sanctifie personne. Ce n'est que l'action de l'homme qui le sanctifie" (Mâlik) - أهل علم الدين درجات في فهم نصوص الدين

"عن يحيى بن سعيد أن أبا الدرداء كتب إلى سلمان الفارسى أن: هَلُمَّ إلى الأرض المُقَدَّسة. فكتب إليه سلمان: إنَّ الأرض لا تُقَدِّسُ أحدا، وإنما يُقَدِّسُ الإنسانَ عملُه" : Abu-d-Dardâ' [résidant alors à Shâm], écrivit à Salmân "le persan" [lequel…

C'est le fait d'accomplir les actions demandées (ma'mûr bihâ) qui constitue la finalité. Quant au fait de se préserver des actions mauvaises (man'hî 'anhâ), cela est bien sûr nécessaire, mais l'objectif en est de ne pas nuire à la réalisation de la finalité

En islam, il est bien sûr demandé à la fois d'accomplir les actions requises (ma'mûr bihâ) (certaines de ces actions étant ensuite requises soit au niveau obligatoire soit au niveau recommandé) et de se préserver des actions mauvaises (man'hî 'anhâ) (certaines de ces actions…

Comprendre les différences d'importance existant entre les règles tafsîlî (I)

Quand d'un côté on veut soi-même progresser dans l'islam et on veut que ceux qui nous côtoient progressent, alors que de l'autre côté on regarde la quantité des règles (ahkâm) relatives aux actions les plus diverses de la vie, on…

Se contenter de considérer seulement certaines des règles détaillées (ahkâm tafsîliyya) relatives à une action donnée ? (I)

Dans un précédent article, nous avons évoqué le fait que les règles islamiques détaillées (ahkâm tafsîliyya) sont en fait le prolongement et le parachèvement de règles islamiques plus générales (ahkâm kulliyya). Ceci nous a amené, dans un autre et encore un autre…

Les règles détaillées (أحكام تفصيلِيّة) qui "sautent immédiatement aux yeux" sont en fait le prolongement et le parachèvement de règles de base, plus générales (أحكام كُلِّيَّة) - par ash-Shâtibî (I)

Commentant le qualificatif "rabbânî", al-Bukhârî écrit : "ويقال: الرباني الذي يربي الناس بصغار العلم قبل كباره" : "On dit que le Rabbânî, c'est celui qui éduque les gens par les petites choses du 'ilm [= les choses les plus évidentes…