La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité
Bienvenue sur ce site

Bienvenue à tous et à toutes.
Et bonne visite...
-
Anas Ahmed Lala
Ile de la Réunion
Télécharger l'article au format PDF

{Suite»}


Les derniers articles

En islam, quelle est donc la Source des Normes : Dieu seulement ? Ou bien Dieu et Son Messager ? Ou bien Dieu, Son Messager et le Consensus (Ijmâ') ? Ou bien encore les Mujtahids / Muftis ?

- Tantôt on entend dire que, pour le musulman, "la Source de la Loi, c'est : Dieu Seul".
- Ensuite on entend dire que pour le musulman, "la Source de la Loi, c'est : le Coran (Parole de Dieu) et la Sunna (paroles, actes et approbations du prophète Muhammad, sur lui soit la paix)".
- Puis on [...]

La Révélation induit-elle (Inshâ', إنشاء) les Normes (ahkâm), ou ne fait-elle que les mettre en lumière (Kashf, كشف) ? Même question par rapport au Ijtihâd : fait-il Inshâ' (إنشاء) ou bien Kashf (كشف) des Normes (ahkâm, أحكام) ?

La problématique :
On entend dire que, contrairement à la Révélation - qui induit, inshâ', le caractère bon ou mauvais des actions -, le Ijtihad des ulémas ne fait, pour sa part, que mettre ce caractère en lumière, kashf : la Révélation fait le inshâ' des normes, alors que le Ijtihad n'en fait [...]

Qu'est-ce qu'un "Hukm Shar'î" ? un "Dalîl Shar'î" ? une "Siyâssa Shari'yya" ? un "Libâs Shar'î" ? (p. 2/2)

"Shar'î" est le qualificatif lié au nom : "Shar'".
-
Or, comme nous l'avons vu dans le précédent article, la "Shar' ullâh" est :
--- au sens strict : "l'ensemble des Textes du Coran et de la Sunna" ;
--- en un sens plus large : "ce qui est une interprétation possible (zannî) des textes du Coran et de [...]

"La Shar' ullâh dit telle chose..." : peut-on dire cela de façon absolue quand c'est seulement une déduction d'un Mujtahid, et pas ce que dit explicitement un Verset coranique ou un Hadîth ? - Faut-il distinguer Sharî'a et Fiqh ? (p. 1/2)

Introduction :
Le terme "Shar'" / "Sharî'a" désigne : "la Voie révélée dans son ensemble", et ne peut pas être traduit par : "Code Pénal". Nous l'avons exposé dans un ancien article.
On peut (et on doit) dire : "La Shar' (ou : Sharî'a) dit au mari d'agir envers son épouse de façon convenable". En effet, car [...]

Ce que le Coran ou la Sunna ont déclaré "obligatoire" ou "interdit", mais seulement par mesure de précaution (فتح الذريعة أو سدّ الذريعة) (part. 2/2)

Extrait d'un précédent article :
Muqaddima (مقدمة), Dharî'a (ذريعة), et Wassîla (وسيلة) : quelle différence ?
– La "muqaddima" (مقدمة) est l'acte qui, bien que relevant en soi de la permission originelle, est tel qu'un autre acte, qui, est, lui, obligatoire, recommandé, déconseillé ou interdit, dépend de lui pour être accompli. C'est donc la [...]

Dans les actions humaines (أفعال الإنسان), la règle première est-elle le caractère "bien", le caractère "autorisé", ou bien le caractère "interdit" ? (part. 1/2)

Extrait d'un précédent article (Est-ce que par rapport à tous les objets, la règle première est la licéité de les utiliser ? (هل الأصل في جميع الأعيان: هو الحِلّة؟)) :

Ont été qualifiés de "halâl" et de "harâm" dans le Coran et la Sunna : des actions humaines (فِعل, plur. "أفعال"), mais aussi : des êtres/objets [...]

Différentes catégories par rapport à la plus ou moins grande subtilité dans la prise en considération de la Maslaha / Mafsada que le Réel présente face à la mise en pratique de l'Action requise - "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 3/3

Dans les 2 articles précédents, nous avons abordé la question de l'Istislâh : tenir compte de la Maslaha / Mafsada avant de mettre en pratique certaines actions, eu égard à la concurrence que le Réel présente devant nous :
--- Lorsque, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), le [...]

فقه المآلات : Le musulman a devant lui la possibilité de pratiquer telle Action de Bien. Cependant, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), la pratique de cette Action de Bien est susceptible d'entraîner (في المآل) un Problème (Mafsada). Que devra alors faire ce musulman : pratiquer l'Action, sans autre considération ? ou bien considérer la nature et le degré de cette Mafsada, ainsi que la probabilité de son entraînement ? "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 2/3

----- Dans les cas cités dans le premier article sur le sujet, il y avait évaluation entre l'avantage (Maslaha) et l'inconvénient (Mafsada) que présente chacun de deux actes qui s'opposent, et qui sont distincts et tous deux présents à l'instant T : il s'agissait de procéder à cette évaluation pour choisir auquel des deux avoir [...]

Lorsque, par rapport à la situation dans laquelle il se trouve dans le Réel (الواقع), le musulman a devant lui 2 actions en concurrence : il ne pourra pratiquer qu'une seule des 2 et devra délaisser l'autre. Comment devra-t-il faire pour évaluer l'importance de chacune de ces 2 actions, puis choisir ? "التعارض بين العملين، والموازنة بينهما، والترجيح ؛ الاستصلاح" - Partie 1/3

I) Le Coran et la Sunna orientent déjà notre raison à propos de qu'est-ce qui prédomine de Maslaha et de Mafsada au sein des actions humaines ('amal) liées aux différents objets ('ayn) :
Ainsi, Dieu a dit explicitement de l'alcool qu'il contient "des bienfaits pour les humains" et "une grande nocivité", mais "sa nocivité est [...]

Quand le Prophète (صلى الله عليه وسلّم) prenait en considération les données du Réel (الواقع) dans certain de ce qu'il disait et faisait. (4ème partie.)

– I) Il y a certes des points au sujet desquels le Prophète (صلى الله عليه وسلّم) est demeuré sur une posture : Les propositions différentes (voire parfois les critiques) ou les incompréhensions de ceux qui étaient avec lui ne l'ont absolument pas fait changer de posture.
– II) Mais il y a [...]