La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité

Articles de la Catégorie ‘G- Ce que le fondement même de la foi implique’

L'énonciateur (hâkim) - L'énonciation (hukm) - Le propos (mahkûm bih) - Ce au sujet de quoi le propos a été énoncé (mahkûm 'alayh)

Article classé dans la catégorie: 1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité (تأليه الله), et ne diviniser rien d'autre que Lui (توحيد الله في الألوهية), a - Les textes des Coran et Sunna eux-mêmes, c - ضرورة تحكيم الشرع : De la nécessité de prendre comme référentiel ce que Dieu agrée

I) Lorsqu'un texte (nass) des sources (Coran et Sunna) énonce un propos, au sujet de quelque chose, il y a 4 éléments :
– 1) Il y a le hâkim (l'énonciateur) : c'est Dieu.
Le prophète Muhammad (sur lui soit la paix), lui, ne fait qu'énoncer de façon secondaire, en tant que Messager de [...]

Lire la suite»


Le fait que la raison se soumette au fait que c'est Dieu le Hâkim (fi-t-tashrî' aussi), cela n'implique pas qu'elle n'ait aucun travail à faire pour comprendre et qu'elle ne puisse jamais relativiser l'applicabilité du propos

Article classé dans la catégorie: - Raisonnement, Analogie (تعليل وقياس), 1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité (تأليه الله), et ne diviniser rien d'autre que Lui (توحيد الله في الألوهية), c - Les Normes religieuses et la Raison humaine, c - ضرورة تحكيم الشرع : De la nécessité de prendre comme référentiel ce que Dieu agrée

Lorsque le texte présente la règle (Mahkûm bih) et l'action de la personne à qui elle s'adresse (Mahkûm 'alayh), mais y adjoint des nuances :
Dans les textes il y a une règle (mahkûm bih) (un statut légal) qui s'applique à une action donnée (fi'l mahkûm 'alayh). Or :

– parfois cette règle (mahkûm bih) s'applique à [...]

Lire la suite»


Question d'un coreligionaire : "Obéir à une loi qui déclare licite ce que Dieu a clairement déclaré illicite, n'est-ce pas un acte de shirk akbar, contredisant donc aslu tawhîd il-ulûhiyya ?

Article classé dans la catégorie: 1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité (تأليه الله), et ne diviniser rien d'autre que Lui (توحيد الله في الألوهية), Culture, identité, communauté, nationalité, c - ضرورة تحكيم الشرع : De la nécessité de prendre comme référentiel ce que Dieu agrée

Question :
Des hommes, s'étant accordés le pouvoir absolu de légiférer, votent une loi qui déclare "interdite" une action qu'Allah a clairement déclarée "obligatoire" (c'est une action à propos du statut de laquelle il n'y a pas divergence d'interprétations entre les mujtahidûn : tous sont unanimes à dire qu'elle est obligatoire). Le musulman qui [...]

Lire la suite»


Le hadîth parlant de l'homme qui avait demandé à ses fils de brûler son corps après sa mort

Article classé dans la catégorie: G- Ce que le fondement même de la foi implique, I- Celui à qui la vérité n'était pas parvenue, ou qui avait mal compris (الجهل والتأويل الخطأ), e - Commentaire de quelques propos du Prophète (شرح أحاديث)

"عن أبي سعيد، عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه ذكر "رجلا فيمن سلف - أو فيمن كان قبلكم، قال: كلمة: يعني - أعطاه الله مالا وولدا. فلما حضرت الوفاة، قال لبنيه: أي أب كنت لكم؟ قالوا: خير أب. قال: فإنه لم يبتئر - أو لم يبتئز - عند الله خيرا، وإن يقدر الله عليه [...]

Lire la suite»


Le musulman qui se réfère à autre chose que le Coran et la Sunna commet-il systématiquement là acte de Kufr Akbar ? - Commentaire de Coran 4/60-70

Article classé dans la catégorie: 1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité (تأليه الله), et ne diviniser rien d'autre que Lui (توحيد الله في الألوهية), c - ضرورة تحكيم الشرع : De la nécessité de prendre comme référentiel ce que Dieu agrée, d - Commentaire de versets coraniques

Un verset du Coran dit : "Non, par ton Seigneur, ils ne seront pas croyants jusqu'à ce qu'ils te prennent comme arbitre à propos de leurs différends, puis qu'ils n'éprouvent aucune gêne à propos de ce que tu auras rendu comme décision et qu'ils s'y soumettent" (Coran 4/65).
-
Voici tout le passage [...]

Lire la suite»


Le sens littéral de "Wilâya" / "Walâ'" / "Walî" / "Tawallî" / "Muwâlâh", exposé par al-Asfahânî

Article classé dans la catégorie: b - Quelques termes et formules récurrents, b - الولاية / الولاء : Alliance de divinisation / de relation humaine - Alliance humaine obligatoire / autorisée / interdite, d - Commentaire de versets coraniques

Parlant de Walâ' et de Tawâlî (forme augmentée ), al-Asfahânî écrit :
"الوَلَاءُ والتَّوَالِي: أن يَحْصُلَ شيئان فصاعدا حصولا ليس بينهما ما ليس منهما.
ويستعار ذلك للقرب من حيث المكان، ومن حيث النّسبة، ومن حيث الدّين، ومن حيث الصّداقة والنّصرة والاعتقاد.
والوِلَايَةُ النُّصْرةُ، والوَلَايَةُ: تَوَلِّي الأمرِ؛
وقيل: الوِلَايَةُ والوَلَايَةُ نحو: الدِّلَالة والدَّلَالة، وحقيقته: تَوَلِّي الأمرِ"
"Le Walâ' et le Tawâlî [...]

Lire la suite»


Les termes "Walî" / "Wilâya" / "Walâ'" / "Tawallî" / "Muwâlât" et leurs différentes utilisations dans le Coran

Article classé dans la catégorie: b - Quelques termes et formules récurrents, b - الولاية / الولاء : Alliance de divinisation / de relation humaine - Alliance humaine obligatoire / autorisée / interdite, d - Commentaire de versets coraniques

Dans une dimension absolue (ci-après : B.A), le terme "Wilâya" désigne une réalité qui n'appartient qu'à Dieu et qui ne doit donc être entretenue que vis-à-vis de Dieu. Entretenir cette réalité vis-à-vis d'un autre que Dieu constitue de l'associationnisme (shirk akbar).
Dans une dimension relative (ci-après : B.B), le terme "Wilâya" indique une réalité moindre, qui, [...]

Lire la suite»


"Walî" / "Wilâya" avec le sens de : "héritage", ou encore celui de : "entraide"

Article classé dans la catégorie: W- La société humaine, b - الولاية / الولاء : Alliance de divinisation / de relation humaine - Alliance humaine obligatoire / autorisée / interdite, d - Commentaire de versets coraniques

Complément de l'article traitant des différents sens des termes "Walî", "Mawlâ", "Wilâya" :
-
----- B.B.B.A) Voici deux versets où Wilâya a le sens de "lien d'héritage" :

– Premier verset :
"إِنَّ الَّذِينَ آمَنُواْ وَهَاجَرُواْ وَجَاهَدُواْ بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ فِي سَبِيلِ اللّهِ وَالَّذِينَ آوَواْ وَّنَصَرُواْ أُوْلَئِكَ بَعْضُهُمْ أَوْلِيَاء بَعْضٍ وَالَّذِينَ آمَنُواْ وَلَمْ يُهَاجِرُواْ مَا لَكُم [...]

Lire la suite»


Que signifie le terme "mawlâ" ?

Article classé dans la catégorie: b - الولاية / الولاء : Alliance de divinisation / de relation humaine - Alliance humaine obligatoire / autorisée / interdite, e - Commentaire de quelques propos du Prophète (شرح أحاديث)

Le Prophète a dit : "Le "mawlâ" d'un groupe de gens fait partie d'eux" (al-Bukhârî 6380). Que signifie ici "mawlâ" ? et que veut dire qu'il "fait partie d'eux" ?
La difficulté à comprendre ce hadîth vient du fait qu'il traite de choses liées à une situation de l'époque, que nous n'avons pas en usage aujourd'hui….
-
D'abord [...]

Lire la suite»


La Tawallî entre humains - "O les croyants, ne prenez pas pour awliyâ' les juifs et les chrétiens" (Coran 5/51) : que signifie l'interdiction de prendre des non-musulmans comme Awliyâ' ? (Commentaire de Coran 3/28 ; 4/144 ; 5/51 ; 58/22 ; 60/1)

Article classé dans la catégorie: B- Différents Messagers de Dieu / Différents peuples, W- La société humaine, b - الولاية / الولاء : Alliance de divinisation / de relation humaine - Alliance humaine obligatoire / autorisée / interdite, d - Commentaire de versets coraniques

Question :
Assalam 'alaykoum.
Cher frère en Dieu,
Le sujet que je vais t'exposer est d'une importance capitale en ce qui me concerne personnellement, car je suis en proie aux doutes quant à ma religion, sur un point dont je crains qu'il finisse par me faire perdre ma foi si je ne suis pas éclairé à son sujet.
Il [...]

Lire la suite»