La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité

Articles de la Catégorie ‘W- La société humaine’

Deux passages du Coran où pratiquer ce qui y a été mentionné peut se faire /se fait par le recours à un moyen autre que celui évoqué mais permettant de réaliser le même objectif (ما وجد فيه المعنى / ما وجدت فيه العلة), et ce à cause d'un contexte différent de celui du lieu /de l'époque de la révélation du Coran (2/5) (تعدية الصلاحية)

Article classé dans la catégorie: - Raisonnement, Analogie (تعليل وقياس), Culture, identité, communauté, nationalité, d - Commentaire de versets coraniques

Nous parlons ici de cas de figure où :
--- la cause (sabab) ainsi que le principe motivant ('illa) de la règle (hukm), de même que les conditions de son applicabilité (shurût ul-wujûb), tous ces éléments sont présents dans le réel (wâqi'), ce qui entraîne que la règle est applicable,
--- néanmoins, ce qui est stipulé dans [...]

Lire la suite»


Peut-on suivre une école juridique de référence (Madh'hab), et adopter l'avis d'une autre école (Madh'hab) sur quelques questions précises, par égard pour le Contexte : par Maslaha ?

Article classé dans la catégorie: - Fatwâ, Ijtihâd / Suivre les avis d'un savant, ou d'une école juridique (الاجتهاد والفتوى / التقليد / التمذهب), Culture, identité, communauté, nationalité

-
Quelques questions (massâ'ïl) à propos desquelles cette façon de faire s'avère nécessaire (nous reverrons plus en détail ces questions ainsi que les avis existants à leur sujet : en fin d'article) :
– Le père peut-il marier sa fille (étant en âge de se marier mais n'ayant jamais été mariée auparavant) sans le consentement [...]

Lire la suite»


هل لولي الأمر حق إلزام رعيته بالعمل برأي مخصوص من جملة آراء المجتهدين في مسألة ، وذلك تبعًا لما رأى في ذلك من المصلحة ؟

Article classé dans la catégorie: - Divergence d'interprétations (التنازع/ الاختلاف), - Fatwâ, Ijtihâd / Suivre les avis d'un savant, ou d'une école juridique (الاجتهاد والفتوى / التقليد / التمذهب), W- La société humaine, X- La cité

كتبه : أنس أحمد لالا ـ جزيرة ريونيون ـ فرنسا

-
بسم الله الرحمن الرحيم .
الحمد لله رب العالمين، والصلاة والسلام على سيّدنا محمَّد خاتم الأنبياء والمرسلين وعلى آله وأصحابه أجمعين .
-
إن تساءل أحد : لم هذا السؤال ؟
فالجواب أن خذ مثلا مسألة تزويج الأب بنته البالغة والباكرة برجل كفء بغير استئذانها : يجوز هذا عند [...]

Lire la suite»


Evocation de juifs dans le Coran : ne pas tomber dans les simplifications

Article classé dans la catégorie: W- La société humaine, X- La cité, c - Moïse - Judaïsme, d - Commentaire de versets coraniques

Certains passages du Coran adressent certains reproches aux juifs.
Or il ne faut pas, en tant que musulman lisant ces passages, tomber dans la simplification et l'amalgame.
-
I) La première chose qu'il faut savoir c'est que le terme "اليهود" (littéralement : "les juifs") ne désigne pas systématiquement "les juifs dans leur totalité" :
En effet, l'article défini "AL", [...]

Lire la suite»


Question d'un concitoyen non-musulman : "Demeure-t-il fidèle à la République française, celui qui trouve une loi française injuste ?"

Article classé dans la catégorie: Culture, identité, communauté, nationalité

Question :
Vous dites être des citoyens français, comme le sont ceux qui ne sont pas musulmans. Pourtant vous gardez vos valeurs islamiques.
Vous reconnaissez vous-même que ce que la loi de notre pays vous contraint à faire, vous le faites juste par les gestes, tout en considérant au fond de votre pensée que le vrai, le [...]

Lire la suite»


Question d'un coreligionaire : "Obéir à une loi qui déclare licite ce que Dieu a clairement déclaré illicite, n'est-ce pas un acte de shirk akbar, contredisant donc aslu tawhîd il-ulûhiyya ?

Article classé dans la catégorie: 1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité (تأليه الله), et ne diviniser rien d'autre que Lui (توحيد الله في الألوهية), Culture, identité, communauté, nationalité, c - ضرورة تحكيم الشرع : De la nécessité de prendre comme référentiel ce que Dieu agrée

Question :
Des hommes, s'étant accordés le pouvoir absolu de légiférer, votent une loi qui déclare "interdite" une action qu'Allah a clairement déclarée "obligatoire" (c'est une action à propos du statut de laquelle il n'y a pas divergence d'interprétations entre les mujtahidûn : tous sont unanimes à dire qu'elle est obligatoire). Le musulman qui [...]

Lire la suite»


La pensée en mal ("سوء الظنّ", ou, en urdu, "بد گماني") qu'on a au sujet d'autrui, quand cela demeure-t-il interdit, et quand cela devient-il autorisé (1/2) ?

Article classé dans la catégorie: - 2.1 - Généralités, W- La société humaine

I) Quelques exemples concrets :
1) Toi et ton groupe avez donné préférence, au sujet de tel point (mas'ala), à tel avis. Or, sur un forum public, un frère (S) exprime son désaccord avec cet avis, et affirme préférer tel autre avis. Par ailleurs, cet autre avis que ce frère S dit [...]

Lire la suite»


La pensée en mal ("سوء الظنّ", ou, en urdu, "بد گماني") qu'on a au sujet d'une personne, cette personne peut-elle en être elle-même responsable (التعرض لسوء الظن) ? (2/2)

Article classé dans la catégorie: - 2.1 - Généralités, W- La société humaine

La lecture de l'article-ci sera impérativement précédée de celle de l'article : La pensée en mal ("سوء الظنّ", ou, en urdu, "بد گماني") qu'on a au sujet d'autrui, quand cela demeure-t-il interdit, et quand cela devient-il autorisé ?
Dans cet autre article, nous avions exposé les deux critères qui font qu'une pensée en mal au sujet [...]

Lire la suite»


Evoquer le défaut ou la mauvaise action de quelqu'un devant autrui : autorisé ou interdit ? Si cela est interdit et qu'on l'a fait, comment se faire pardonner ?

Article classé dans la catégorie: - 2.1 - Généralités, - Halal wa haram (حلال وحرام), O- La vie quotidienne, W- La société humaine

Comme tout musulman, tu veilles à ce que la viande bovine, ovine, de volaille, etc. que tu consommes soit bien halal. Parfois il y a une divergence "sâ'ïgh" entre les ulémas quant à savoir si elle est halal ou pas, cette viande de volaille dont l'animal a été abattu de telle façon (par exemple après [...]

Lire la suite»


Se joindre à une armée qui agit pour l'injustice, est-ce autorisé ? est-ce excusé ?

Article classé dans la catégorie: Culture, identité, communauté, nationalité, Z'- Paix et conflit en islam

I) Tuer un innocent parce qu'on subit la contrainte (ik'râh) par menace de mort (on nous a dit ainsi : "Si tu ne le tues pas, c'est toi qui seras tué") :

Tuer cet innocent n'est pas autorisé malgré la contrainte et malgré la possible mise à exécution de cette contrainte.
Il y a consensus (ijmâ') des [...]

Lire la suite»