2- Spiritualité (الروحانية) et autres Actions du Cœur (أعمال القلب)

Le rôle du Murshid est d'accompagner et d'éduquer l'élève (Murîd / Mustarchid), et ce sur la Voie conforme aux enseignements du Coran et des Hadîths concernant l'extérieur et l'intérieur - par Mawlana Ashraf 'Alî Thânwî - المُرشِد مُعلِّم مُذكِّر ومُعالِج. Note : Le Murshid n'est pas et ne peut pas être une sorte d'intermédiaire entre Dieu et le Mustarchid

- Question :  "(...) On m'a dit aussi que l'amour qu'Allah déverse sur le cœur du Prophète dans sa tombe, on ne peut en bénéficier que si on fait la bay'a sur la main d'un cheikh, car alors on se…

Ce qui est important c'est d'améliorer son Intérieur, ce n'est pas le terme "soufisme" - par Abu-l-Hassan 'Alî an-Nadwî

A lire au préalable : --- Ce qu'on appelle "Soufisme" est-il tout entier égarement ? ou bien existe-t-il un Soufisme Déviant et un Soufisme Orthodoxe car conforme à la Sunna ? هل التصوف اسم لمذهب باطل من أصله؟ أم يوجد…

Tous les soufis n'ont pas été d'avis que Dieu est "en tout" (comme le disent les Ittihâdiyyûn), ni "partout" (comme le disent les Jahmites) - par Ibn Taymiyya

- Ibn Taymiyya affirme que, par rapport à la 'Aqîda relative à Allah (sub'hânahû wa ta'âlâ) (est-Il : --- distinct de Sa création, sur Son Trône ? --- partout de par Son Etre ? --- ne faisant qu'Un avec Sa…

Le soufisme enseigne-t-il de ne pas s'engager pour le Dîn et la Umma, et de ne se soucier que de méditation et de purification intérieure ? - par Abu-l-Hassan 'Alî an-Nadwî

A lire au préalable : --- Ce qu'on appelle "Soufisme" est-il tout entier égarement ? ou bien existe-t-il un Soufisme Déviant et un Soufisme Orthodoxe car conforme à la Sunna ? هل التصوف اسم لمذهب باطل من أصله؟ أم يوجد…

Ce qu'on appelle "Soufisme" est-il tout entier égarement ? ou bien existe-t-il un Soufisme Déviant et un Soufisme Orthodoxe car conforme à la Sunna ? هل التصوف اسم لمذهب باطل من أصله؟ أم يوجد تحت هذا الاسم ما هو موافق للسنّة وما هو بدعة؟ - Les 3 disciplines essentielles du Dîn sont : - 'Ilm ul-Aqîda ; Fiqh uz-Zâhir ; et Fiqh ul-Bâtin

- Question : Salamou alaykoum Oustaz Anas. Je m'appelle ****, musulman sunnite vivant en ****. Je suis l'un des passionnés de votre site La maison de l'islam. (...) Que Dieu fasse que tout ce que vous avez écrit soit agréé…

Pourquoi Ahmad ibn Hanbal (رحمه الله) dit-il à as-Sarrâj, parlant du soufi al-Hârith al-Muhâssibî (رحمه الله) et de ses élèves : "Je ne te conseille pas d'être dans leur compagnie" : "لا أرى لك صحبتهم" ? Est-ce une mise en garde contre l'enseignement même de al-Muhâssibî ? contre tout soufisme ? - Exposé de la synthèse faite par Abd ul-Fattâh Abû Ghudda sur le sujet

Avertissement : - La quasi-totalité des points qui vont suivre sont l'œuvre de cheikh Abd ul-Fattâh Abû Ghudda (rahimahullâh) dans l'Introduction et les notes qu'il a écrites dans l'édition annotée qu'il a faite du livre de al-Muhâssibî : Rissâlat ul-mustarshidîn.…

Ce qui est nécessaire c'est de fréquenter (aussi) les gens qui sont (d'après ce que nous humains pouvons constater et savoir) pieux - Ce qui est souhaitable c'est de se choisir un éducateur spirituel, à qui on expose les symptômes de ses actions intérieures, afin de pouvoir bi idhnillâh s'améliorer par cette éducation, et rectifier des actions intérieures interdites (telles que insouciance complète, ou encore jalousie, etc.) - Par contre, faire allégeance à pareil éducateur en mettant la main dans sa main (بَيْعَة / بيعت), cela ne relève même pas du recommandé - Par Mawlânâ Ashraf 'Alî Thânwî (رحمه الله)

- Question : "Est-il vrai qu'il est obligatoire de faire bay'a (ou bay't) sur la main d'un maître spirituel / murshid / guide / shaykh ? Quelqu'un me l'a affirmé en me donnant comme preuves que le Prophète - sallallâhu 'alayhi…

La différence entre le fait d'envier quelqu'un par rapport au bienfait dont il jouit (Ghibta), et le fait de souhaiter que ce quelqu'un perde le bienfait dont il jouit (Hassad) - الفرق بين الغبطة والحسد

I) Ghibta (A) et Hassad (B) : – A) Ghibta, envier une personne, c'est souhaiter avoir, soi aussi, bienfait semblable au bienfait d'ordre Dînî ou Dunyawî dont cette personne jouit, sans qu'elle perde le sien (أن تتمنى أن يكون لك ما لأخيك…

Commentaire du hadîth : "Un voyage ne sera entrepris que vers 3 mosquées : al-Masjid ul-Harâm, al-Masjid un-Nabawî et al-Masjid ul-Aqsâ" : "لا تُشَدّ الرحال إلا إلى ثلاثة مساجد: المسجد الحرام ومسجدي هذا والمسجد الأقصى"

Quand on fait un déplacement - qu'il soit court, ou qu'il soit long (et soit donc un voyage) -, on le fait pour arriver à une destination précise ; et on se rend en ce lieu avec l'objectif de pouvoir…

La Responsabilité de l'homme par rapport à : – A) l'Acte qu'il a commis par sa Volonté et sous contrôle de sa Raison (بملك النفس) ; – B) l'Acte qu'il a commis par sa Volonté, mais cette Volonté s'est exercée hors domination de sa Raison ; – C) enfin, l'Acte qu'il a commis de façon totalement involontaire.

- I) L'Intention (Irâda, Qasd), une action de la Volonté (Ikhtiyâr) : – Parfois le terme Irâda est employé dans le simple sens de "désirer" ("نزوع النفس إلى الشيء") (Al-Muf'radât, R-W-D) : Irâda est alors synonyme de "Shahwa" (au sens général…

Entre l'Objectif que l'on poursuit en faisant une Action (المقصود تحققه من مباشرة العمل), et l'Action en sa Forme Complète (العملُ بشكلِه الكاملِ) - Une "bonne intention" ne suffit pas à faire de l'action quelque chose de "bien" : il faut que l'Action en sa Forme Complète (العملُ بشكلِه الكاملِ) soit, déjà, vertueuse - Par ailleurs, il faut qu'il y ait Adéquation (موافقة) entre l'Objectif que l'on a (ما يقصد الإنسان تحقيقه بعمله), et l'Action en sa Forme Complète que, pour réaliser cet Objectif, on fait (العملُ بشكلِه الكاملِ)

- I) Introduction relative à l'Intention : Par rapport à l'Intention que l'on a en faisant telle Action, il existe 2 perspectives... --- Primo il y a la perspective de l'intention que l'on a de réaliser telle Action : de…

Apporter foi, est-ce une action de la Raison, ou du Cœur ? - Entre M. Raison et Mlle Cœur

I) Le cœur de tout homme est-il toujours bon, quoi qu'il fasse ? – D'une part, le Coran dit ce qui laisse comprendre que le Cœur contient toujours du bien : "وَلَقَدْ ذَرَأْنَا لِجَهَنَّمَ كَثِيرًا مِّنَ الْجِنِّ وَالإِنسِ لَهُمْ قُلُوبٌ لاَّ…

Quand on prononce une Parole / on fait un Signe Gestuel / on fait certaines Actions / on arbore certains Objets : en tout cela, il y a : - ce dont le sens est extrêmement Clair (c'est telle chose, et rien d'autre) ; - ce qui est Clair (c'est tel de ses sens) ; - et ce dont le sens est Equivoque : cela peut être telle chose, ou bien telle autre chose (à probabilités égales) - الصريح والمحتمل

- Introduction : – I) L'homme emploie des mots pour communiquer. Mais quel est donc le sens de chaque mot qu'il emploie ? - Il y a des termes que l'homme emploie dont le sens est évident : il s'agit…

Peut-on, lorsqu'on fait une action, avoir la double intention de réaliser alors à la fois telle action cultuelle et telle autre action ? ou avoir l'intention de réaliser cette action à la fois avec tel statut et tel autre statut ? (التشريك في النية / والجمع بين عبادتين بنية واحدة)

Une personne a manqué 6 jeûnes obligatoires pendant le ramadan. Pendant le mois suivant, shawwâl, elle accomplit 6 jeûnes, mais ce faisant a une double intention : remplacer les jeûnes manqués du ramadan, et accomplir en même temps les 6…

Une sunna ta'abbudiyya : Prononcer le Nom de Dieu avant de commencer une action licite relevant des 'âdât

- "Béni (tabâraka) est Dieu, Seigneur des mondes" (Coran 7/54) ; "Béni est Celui qui a créé dans le ciel des constellations, y a placé une lampe et une lune éclairante" (25/61) ; - "Béni (tabâraka) est le Nom de…

Voici différents "recouvrements" du terme "'Ibâda" ("adorer"), dans la formule : "عبادة الله" ("faire la 'Ibâda d'Allâh" : "adorer Dieu")

Quand on dit qu'il s'agit de faire "عبادة الله", de "faire la 'Ibâda d'Allah", d'"adorer Dieu", que signifie "adorer Dieu" ? La 'ibâdat ullâh a en fait 2 sens : - primo : le concept d'adorer Dieu ; - secundo…

Que signifie "دعاء الله", "invoquer Dieu" ? Les 2 types d'invocations : l'invocation d'éloge (دعاء الثناء) et l'invocation de demande (دعاء المسألة)

I) Le sens du terme "Duâ'" : Au sens littéral, "Du'â'" signifie : "appeler". L'emploi de ce terme avec ce sens est présent dans le Coran, quand Dieu dit : "إِذْ تُصْعِدُونَ وَلاَ تَلْوُونَ عَلَى أحَدٍ وَالرَّسُولُ يَدْعُوكُمْ فِي أُخْرَاكُمْ"…

"لآ اِلَـهَ اِلا الله" : L'adhésion au Monothéisme revêt 2 grands Niveaux. En effet, l'action générale : "Adorer Dieu" (عبادة الله) revêt 2 Niveaux : "أصل العبادة", et "كمال العبادة". Et l'action interdite "Associer quelque chose à Dieu" ("إشراك شيء بالله في العبادة") revêt aussi 2 Niveaux : "كفر أكبر", et "فسق أصغر"

I) Introduction : Un verset coranique : Dans le Coran, Dieu nous dit : "وَاعْبُدُواْ اللّهَ وَلاَ تُشْرِكُواْ بِهِ شَيْئًا" : "Et faites la 'Ibâda de Dieu, et ne Lui faites le Shirk de rien" (Coran 4/36). On trouve ici…

Connaître les Attributs de Dieu (صفات الله المعنوية), et transformer son être et son agir en conséquence

Il faut connaître non pas seulement les "Sifât ma'nawiyya" de Dieu, mais Ses "Sifât ma'nawiyya" ainsi que Ses "Sifât khabariyya" (découvrir ce que signifient ces appellations dans notre article consacré à ce point). Cependant, ici, nous allons parler exclusivement des…

La pensée en mal ("سوء الظنّ", ou, en urdu, "بد گماني") qu'on a au sujet d'autrui, quand cela demeure-t-il interdit, et quand cela devient-il autorisé (1/2) ?

I) Quelques exemples concrets : 1) Toi et ton groupe avez donné préférence, au sujet de tel point (mas'ala), à tel avis. Or, sur un forum public, un frère (S) exprime son désaccord avec cet avis, et affirme préférer tel…

La pensée en mal ("سوء الظنّ", ou, en urdu, "بد گماني") qu'on a au sujet d'une personne, cette personne peut-elle en être elle-même responsable (التعرض لسوء الظن) ? (2/2)

La lecture de l'article-ci sera impérativement précédée de celle de l'article précédent : La pensée en mal ("سوء الظنّ", ou, en urdu, "بد گماني") qu'on a au sujet d'autrui, quand cela demeure-t-il interdit, et quand cela devient-il autorisé ? Dans…

Dieu a écrit ceci : "إِنَّ رَحْمَتِى غَلَبَتْ غَضَبِى" : "Ma Miséricorde dépasse Mon Courroux"

Parmi la totalité des Attributs de Dieu, il en est deux qui sont : la Miséricorde et le Courroux. Le premier relève des Attributs de Bonté (صِفَات الجمال), le second des Attributs de Rigueur (صِفَات الجلال). Le prophète Muhammad (que…

Il y aura un temps oui qui viendra – Où à manger plus rien il n'y aura – Alors le faux Messie sortira – De nourriture il disposera – Tu craqueras ou résisteras ? – Le sens spirituel développe en toi

Cela fait 30 jours que le dernier mois de ramadan (1432) s'est terminé. A l'île de la Réunion, où ce mois béni vient actuellement en période d'hiver austral, le jeûne durait environ 12 heures. 12 heures sans manger ni boire…

Serons-nous jugés par Dieu pour nos pensées aussi ?

Dieu dit dans le Coran : "لِّلَّهِ ما فِي السَّمَاواتِ وَمَا فِي الأَرْضِ وَإِن تُبْدُواْ مَا فِي أَنفُسِكُمْ أَوْ تُخْفُوهُ يُحَاسِبْكُم بِهِ اللّهُ فَيَغْفِرُ لِمَن يَشَاء وَيُعَذِّبُ مَن يَشَاء وَاللّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ" : "Et que vous exprimiez ce…

Dieu a-t-il seulement 99 Noms Qualificatifs (أسماء صفاتية) ? ou seulement 99 Noms plus Beaux (أسماء حسنى) ? ou bien en a-t-Il davantage que 99 ? (2/5)

Dieu dit à Son Propre Sujet : "وَلِلّهِ الأَسْمَاء الْحُسْنَى فَادْعُوهُ بِهَا" : "Et Dieu a les plus Beaux Noms. Invoquez-le donc par eux" (Coran 7/180). "عن أبي هريرة رضي الله عنه: أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال:…

Délaisser volontairement certains plaisirs dunyawî est-il institué (mashrû') ? Si oui, quelle est la différence avec le monachisme (rahbâniyya) ? - هل ترك الحلال من الزهد المحمود، أو من الرهبانية المذمومة ؟

Le terme "zuhd" signifie deux choses : – le premier sens du terme est : "avoir le cœur détaché des choses dunyawî" ; le terme est alors l'opposé de "raghba" (désirer) ; le zuhd consiste alors à avoir pu libérer…

Une action qui est en soi purement autorisée (mubâh) peut revêtir un autre caractère (hukm) si l'accompagne une intention particulière (الاستعانة) ; ou bien si elle devient généralisée (kulliyyan) (d'où le hukm : مباح جزئيًّا و لكن مكروه كلّيًّا)

Ce qui est mubâh (purement autorisé) ne constitue pas, en soi, à son échelle d'élément (juz'î), de l'adoration de Dieu. Ibn Taymiyya écrit ainsi : "Nous n'adorons Dieu que par des actes obligatoires ou recommandés ; quant ce qui est…

Les Ulémas (al-'Ulamâ') et les Pieux (as-Sulahâ') - العلماء والصلحاء

I) Le 'ilm (science dînî) : Il y a différents degrés dans le 'ilm (science du dîn)… – Déjà ce qu'il faut rappeler c'est que tout homme qui a la base de la foi (asl ul-îmân) a (contrairement à celui…

Embellir sciemment sa récitation du Coran pour les auditeurs, est-ce de l'ostentation ?

Question : Embellir particulièrement sa voix lorsqu'on récite le texte coranique devant des auditeurs, n'est-ce pas une volonté de se faire remarquer par ces hommes, donc un agir par ostentation ? - Réponse : Embellir par sa voix la récitation…