La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité

Articles de la Catégorie ‘a - Généralités’

Quand Ibn Taymiyya se faisait emprisonner seulement pour avoir dit que Dieu est réellement Etabli sur Son Trône et qu'Il parle par une Voix

Article classé dans la catégorie: V- Plus de compréhension, Z- Divers, a - Généralités

Ramadan de l'an 705 (a. h.) :  Ibn Taymiyya est convoqué au Caire sur ordre du Sultan (Roi) Mamelouk, Muhammad ibn Qalâwûn, celui-ci ayant été poussé à cela par Ibn Makhlûf, juge des juges dans la capitale égyptienne.
Là, fin Ramadan de l'an 705, Ibn Taymiyya comparaît devant ce juge qui lui reproche qu'il affirme [...]

Lire la suite»


La Foi (الإيمان), le Dîn, est comparable à un arbre : ses racines sont ancrées dans le sol ; son tronc et ses branches s'élèvent en hauteur, alimentées de l'intérieur par la sève ; le tout produit ombrage et fruits

Article classé dans la catégorie: 3- De la pédagogie en islam, pour sa propre progression et pour l'enseignement aux autres, La foi : minimum (أصل) et perfection (كمال)

Introduction :
Le Dîn (ou la foi, Îmân) d'une personne est comparable à un arbre :
– il y a les racines (Ussûl) ;
– et il y a le tronc et les branches (Furû').
– Ensuite, les racines (al-Ussûl) de l'arbre comportent :
--- une partie essentielle,
--- une partie nécessaire,
--- enfin des petites racines, facultatives.
– Pour sa part, le reste [...]

Lire la suite»


Après avoir quitté le Mutazilisme, Abu-l-Hassan al-Ash'arî (رحمه الله) est-il passé par 1 seule, ou bien par 2 étapes ?

Article classé dans la catégorie: E- L'Orthodoxie (ما كان الرسول صلى الله عليه وسلم عليه وأصحابه), & l'Hétérodoxie (الضلال), a - Généralités

La problématique, et le désaccord des Mutazilites avec les Sunnites :
Toute la problématique provient de la question des Actes de Dieu :
- Dieu est de toute éternité (on devrait dire : "de pré-éternité", azal) ;
- mais Ses Actes (par exemple "pardonner", "être en colère", "être content de"), se produisent vis-à-vis d'une création qui, elle, apparaît [...]

Lire la suite»


On entend souvent dire que, dans le domaine des Croyances (العقيدة), si divergence il y a eu (entre ceux qui se réclament de l'islam), alors, à part l'un des avis existant, tous les autres avis sont de la déviance (ضلال). Cela est-il vrai ?

Article classé dans la catégorie: - Divergence d'interprétations (التنازع/ الاختلاف), E- L'Orthodoxie (ما كان الرسول صلى الله عليه وسلم عليه وأصحابه), & l'Hétérodoxie (الضلال), V- Plus de compréhension, a - Généralités

1) Les points évoqués dans les textes de l'islam sont de deux types :
– les massâ'ïl i'tiqâdiyya (ou : khabariyya, ou : 'ilmiyya) : les points relatifs à des croyances pures ;
– et les massâ'ïl 'amaliyya : les points relatifs à des actions à réaliser, ou à des actions dont l'homme doit s'abstenir.
Comme exemples de massâ'ïl i'tiqâdiyya [...]

Lire la suite»


Ceux qui sont kâfir (n'ont pas la foi que Dieu agrée) sont-ils responsables des actions extérieures (furû') ?

Article classé dans la catégorie: X- La cité, a - Généralités, c - Les Normes religieuses et la Raison humaine, g - Divers

"هل الكافرون مخاطبون بالفروع ؟"
-
Il y a :
- les Ussûl : les Croyances ;
- les Furû' : les autres Actions.
-
A) Ceux qui sont morts en ayant choisi de ne pas adhérer à la religion que Dieu agrée, seront-ils responsables de leur non-acceptation des croyances qu'implique l'adhésion à cette religion, c'est-à-dire des Ussûl (nous parlons bien [...]

Lire la suite»


Que signifie "avoir le dîn kâmil" ("le dîn complet") ?

Article classé dans la catégorie: 3- De la pédagogie en islam, pour sa propre progression et pour l'enseignement aux autres, La foi : minimum (أصل) et perfection (كمال), b - Quelques termes et formules récurrents

Question :
J'ai entendu un discours d'un frère du Tablîgh dans lequel il était dit qu'il faut nécessairement pratiquer toute bonne action qui figure dans les hadîths, sinon on n'a pas "le dîn kâmil", "le dîn complet".
Donc si je pratique tout ce qui est obligatoire et m'abstiens de tout ce qui est interdit, mais ne pratique [...]

Lire la suite»


La foi ne se construit pas uniquement par des arguments rationnels, mais aussi par le fait de faire "goûter" son cœur à ses réalités

Article classé dans la catégorie: - 2.1 - Généralités, 1.1 - Généralités au sujet de Dieu, a - Généralités, b - Les Croyances religieuses et la Raison humaine

Question (posée par mail) :
"Je suis tombé sur un livre dont l'auteur essaie de démontrer que c'est le prêtre Waraqa qui est à l'origine de la prédication du Prophète Muhammad.
Inutile de vous dire que maintenant je nage dans le flou le plus total quant à ma foi, car c'est quelqu'un a priori spécialisé dans ce domaine [...]

Lire la suite»


Différentes "étendues" de ce que désigne le terme "foi" (الإيمان)

Article classé dans la catégorie: - 2.1 - Généralités, La foi : minimum (أصل) et perfection (كمال), b - Quelques termes et formules récurrents

Tel qu'il est employé dans les textes de nos deux sources, le terme "foi" (الإيمان) possède plusieurs sens.
Il est impératif de connaître cette pluralité de sens pour ne pas tomber dans la confusion et commettre d'impair...
-
A) Au sens le plus large du terme, "foi" (الإيمان) englobe non pas seulement les croyances correctes mais aussi toutes [...]

Lire la suite»


Quelle différence entre "Kâfir", "Munâfiq", "Murtadd" et "Zindîq" ?

Article classé dans la catégorie: a - Généralités

Qu'est-ce que le Munâfiq (Hypocrite dans la foi) ?
Quelle différence y a-t-il entre Munâfiq et Kâfir ?
Quelle différence y a-t-il entre Munâfiq et Murtadd ?
Et qu'est-ce que le Zindîq ?
-
Avant-propos :
Avant même d'apporter des éléments de réponse à ces interrogations, il faut se poser la question suivante : Qu'est-ce que cela change au niveau temporel ("fî ahkâm id-dunyâ") [...]

Lire la suite»


Distinguer les limites de la îmân (foi) des bords du kufr (incroyance)

Article classé dans la catégorie: 3- De la pédagogie en islam, pour sa propre progression et pour l'enseignement aux autres, G- Ce que le fondement même de la foi implique, La foi : minimum (أصل) et perfection (كمال)

Abu-l-Hassan Alî an-Nadwî l'avait rappelé : "Ce que je dis, c'est que le cas de l'islam n'est pas ainsi. (…) Ses limites sont fixées et connues : ceci est l'islam, et cela est le kufr ; (…) jusqu'ici c'est le bord de l'islam, après c'est le commencement de l'apostasie et du kufr" (Na'ï dunyâ (amrîka) [...]

Lire la suite»